Menu





Le Qatar bloque des avions saoudiens envoyés pour transporter ses pèlerins (Arabie)

Dimanche 20 Août 2017

Le Qatar a empêché l'atterrissage d'avions saoudiens dépêchés pour transporter les pèlerins qataris vers le grand pèlerinage musulman de La Mecque, a rapporté dimanche l'agence de presse officielle saoudienne SPA. 

L'Arabie saoudite qui a rompu ses relations diplomatiques avec le Qatar depuis le 5 juin, a ordonné mercredi la réouverture de sa frontière terrestre avec l'émirat gazier et promis d'affréter sept vols de la compagnie nationale saoudienne pour transporter des pèlerins qataris depuis Doha à l'occasion du hajj. Ryad a fermé son espace aérien depuis juin aux avions qataris. 

Il s'agissait du premier signe d'assouplissement que l'Arabie et ses alliés dont les Emirats arabes unis, le Bahreïn et l'Egypte, ont rompu avec le Qatar qu'ils accusent de soutenir des groupes extrémistes et de s'être trop rapproché de l'Iran chiite, le grand rival du royaume saoudien sunnite. 

"Les autorités qataries n'ont pas autorisé les avions à atterrir car ces derniers n'avaient pas les bons documents, bien que les documents aient été déposés il y a deux jours", a affirmé dimanche SPA. 

"Le directeur général de Saudi Arabian Airlines Saleh al-Jasser a déclaré que la compagnie avait jusqu'à présent été incapable de programmer des vols pour transporter les pèlerins qataris de l'aéroport international Hamad à Doha car les autorités qataries n'ont pas autorisé l'atterrissage des appareils", a poursuivi l'agence de presse officielle.  

En juillet, les autorités de Doha avaient accusé l'Arabie saoudite de mettre des obstacles à la participation des ressortissants qataris au grand pèlerinage de La Mecque, qui doit débuter à la fin du mois. 

Les autorités saoudiennes refusaient notamment que ces pèlerins arrivent directement de Doha à bord de vols de la compagnie Qatar Airways qui ne peut plus survoler l'espace aérien saoudien. 

Si Doha a salué jeudi la décision saoudienne d'assouplir les conditions d'entrée en Arabie pour ses citoyens désireux de participer au pèlerinage, il a dénoncé la "politisation" de cet évènement religieux par son voisin.  

Plus de 1,8 million de fidèles ont pris part au hajj l'année dernière. Ce rituel est l'un des cinq piliers de l'islam que tout croyant est appelé à effectuer au moins une fois durant sa vie s'il en a les moyens.
La Redaction




AUTRES INFOS

Le Comité "ALLEZ CASA" chez le Ministre d'État, Benoît Sambou

Regardez la promenade Ousmane Sonko avant de se rendre chez son ...

Enquête sur le monoxyde de carbone, un tueur silencieux enfoui dans les "Ande"

Habib Diabang : "Je suis le seul à pouvoir vaincre le coronavirus..."

Serigne Modou Bousso DIENG chez SONKO : On veut nous faire croire qu'il y a une justice au Sénégal..."

Le "Prophète Issa" est le fils d’une haute autorité

Tentative de piratage du site PressAfrik : Appel condamne et tire la sonnette d’alarme

TV& RADIOS

Ousmane Sonko se rend chez son coiffeur

Amadou Ahmed Ndir du PDS : "On doit tourner la page de Karim Wade pour aller... "

Chantier du marché Tilène de Ziguinchor : Les instructions de Assome Aminata Diatta

Pape Ndiaye: "Un chargé de mission à la Présidence de la république a vi0lé et engrossé une mineure. L'enquete bloquée..."

Clédor Sène dément son arrestation: " Je suis chez moi...Il est temps de faire face à Macky Sall...Son régime a perdu sa sérénité"

Le Khalif général de Médina Souané : "Dans cette affaire, Sonko sortira gagnant car elle s'est basée sur un mensonge"

Dame Mbodji massacre Elhadji Diouf : "En tant que violeur, tu es mal placé pour défendre Adji Sarr..."




Inscription à la newsletter
Recherche