Menu

Le Cri de cœur de me ciré Clédor Ly sur les derniers décrets de Macky : « C’est de la haute trahison qui mérite une mise en accusation »

Lundi 29 Avril 2024

Dans un communiqué poignant, Me Ciré Clédor Ly souligne l'importance fondamentale de l'état de droit dans toute société démocratique. Il affirme que l'état de droit est la pierre angulaire du développement et qu'il est crucial pour inspirer la confiance, garantir la sécurité juridique et favoriser l'épanouissement dans tous les domaines de la vie.

Me Ly met en lumière les actions du tandem Diomaye-Ousmane, qui, selon lui, s'attaque à l'anarchie juridique et aux injustices dissimulées sous une fausse légalité. Il souligne que l'abrogation des décrets de dernière minute envoye un signal fort quant à la posture du gouvernement vis-à-vis des actes administratifs et contractuels préjudiciables aux intérêts des citoyens et contraires à la bonne gouvernance.

"En s'attaquant à l'anarchie juridique et aux injustices enrobées d'une fausse légalité par le pouvoir battu démocratiquement à plate couture, lors des dernières élections, le tandem Diomaye-Ousmane qui a commencé par abroger les décrets de la dernière heure, a donné un signal fort sur le sort réservé à tous les actes administratifs et contractuels qui lèsent les intérêts des citoyens, ne sont pas compatibles avec la bonne gouvernance et les intérêts de la nation, ou, puent la corruption à mille coudées, les délits d'initiés, le népotisme ou le favoritisme", a t-il souligné.


L'avocat dénonce également les actes post-électoraux conçus pour déstabiliser socialement et économiquement le pays, les qualifiant de haute trahison. Il appelle à une mise en accusation de ces actes, soulignant les conséquences désastreuses qu'ils pourraient entraîner si une action rapide n'était pas entreprise par la nouvelle gouvernance. "Plusieurs actes de dernières minutes ou post-électoraux savamment pensés et froidement exécutés pour des objectifs de déstabilisation socio-économiques, ne relèvent pas seulement de l'inélégance ou de l'indélicatesse princière, mais de la haute trahison et méritent une mise en accusation, en raison des conséquences  désastreuses qu'ils induisent si la  nouvelle gouvernance ne trouve une parade rapide."

Ce cri du cœur de Me Ciré Clédor Ly met en lumière les enjeux cruciaux liés à l'état de droit et appelle à une action vigoureuse pour préserver les principes démocratiques et la justice dans le pays.
Lisez encore

Nouveau commentaire :




AUTRES INFOS

Mame Zé frappe fort : Il critique la gestion de Macky Sall et encourage Diomaye et Sonko...

Euro 2024 : L'Espagne bat l'Angleterre et devient championne d'Europe

La Revue de Presse de Fatou Thiam Ngom du Samedi 13 juillet 2024 (wolof)

Mame Fama Gaye de Fatick élue Miss Sénégal 2024

L'Arabie Saoudite Accueillera les Premiers Jeux Olympiques de l'E-sport en 2025

Paris-2024 : Le Sénégal annonce une prime exceptionnelle pour ses athlètes

Al Hilal Omdurman renforce ses Rangs avec Aimé Tendeng

Casa Sports : Deux nouveaux départs en vue pour le Mercato

Kylian Mbappé, un joueur moins prêt physiquement

Tribunal de Dakar : Viviane Chidid condamnée...



Flux RSS

Inscription à la newsletter