Menu

La mairie de Mbao : une gestion municipale sombre et chaotique (Par Khadim Bamba Tall, conseiller municipal à la Mairie de MBAO)

Dimanche 7 Avril 2024

La mairie de Mbao fait actuellement l’objet d’une vive controverse due à la gestion opaque de son maire, Monsieur Abdou Karim Sall. Depuis plus d'une année, des questions cruciales entourent la manière dont les ressources de la Commune sont gérées, et ses administrés locaux sont de plus en plus préoccupés par l’absence de transparence et de responsabilité.


Depuis l'année dernière, les problèmes liés à la construction du poste de santé "Guinaw péage" dont le délai était de trois mois après un an toujours pas de clé, Les fournitures scolaires dont les sacs ont été déclarés à recycler disparaissent dans la nature, l'éclairage public dont les quartiers de Keur Mbaye Fall sont parents pauvre. Le responsable m'avait plébiscité qu'il allait éclairer cette zone depuis février 2023, je pense qu'ils ont oublié l'an 2024 tire à sa fin, les factures d'électricité et d'eau des écoles restent un fardeau pour les directeurs d'école mais aussi l'affectation de gardien d'école et femmes de charge dans certaines écoles reste toujours incompris. 
Cette situation suscite des inquiétudes quant à l’utilisation appropriée de ces ressources, qui devraient normalement contribuer au développement de la Commune.

De plus, le budget pour la commission sociale et affaires religieuses: pour la première commission les aides pour les fêtes sont réservés aux militants du maire et à leurs familles proches; pour la deuxième commission dont la présidente avait viré une somme de dix millions de francs dans son compte personnel montant qu'elle avait retiré dans le compte de la dite commission; depuis lors aucun compte administratif n'a été fait. Les citoyens se demandent légitimement où vont ces fonds et si leur utilisation est transparente et responsable. Ces questions demeurent sans réponse, alimentant le mécontentement des populations.


Un autre aspect troublant de la gestion de la mairie est le manque de transparence budgétaire. Les administrés locaux s’inquiètent du fait que la Commune fonctionne en pilotage à vue, sans qu’un budget clair en termes d’investissements, de recettes et de dépenses ne soit disponible pour consultation publique.

Des conflits persistants opposent le maire, les conseillers, les femmes et les jeunes. Cette division fragilise davantage la gouvernance locale et entrave la prise de décisions efficaces pour le bien-être de la population.
 
En définitif, les habitants de Mbao se posent légitimement un certain nombre de questions cruciales au sujet desquelles ils n’ont pas encore obtenu de réponses satisfaisantes.

Cette série de questions sans réponse alimente la frustration et le mécontentement de la population de Mbao, qui mérite une gestion transparente et responsable de ses ressources communales.

Rappelons que le scandale entourant la gestion de la mairie de Mbao par Abdou Karim Sall jette une ombre sur la gouvernance locale et soulève des inquiétudes quant à la transparence et à l’intégrité de la gestion des ressources de la Commune. Il est impératif que des réponses satisfaisantes soient apportées à ces questions et que des mesures soient prises pour garantir que les intérêts de la communauté prévalent sur les intérêts personnels. La population de Mbao mérite une gouvernance responsable et éthique pour assurer son développement et son bien-être futur.


Ce que l’on voit ces derniers jours n’a en effet rien d’inédit. Tout a l’air d’un réchauffé. Des audios à centaines de millions circulent dans la Commune alors que la population souffre dans son fort intérieur. Des urgences sont ailleurs à Keur Mbaye Fall poumons de la Commune, l'insécurité règne toujours parce que des quartiers n'ont jusqu'à présent pas bénéficié de l'éclairage public. Le compteur SEN'EAU de son jardin public déboité depuis son accession à la tête de la municipalité. Ce même lieu est devenu presque un cimetière public.

Abdou Karim Sall s'est révélé, dans la pratique, comme un Maire clanique et partial, qui gère la municipalité au gré de ses intérêts politiques personnels et au seul profit de ses partisans et affidés. Les mêmes faits reviennent, parce que la même impunité est érigée en modus vivendi par le régime en place. Des erreurs de Wade et de sa clique, ils n’auront rien retenu. L’hémorragie financière, le carnage exercé sur les richesses nationales, continue de façon plus ignoble. « La patrie avant le parti », slogan jadis chanté sur touts les toits, est ainsi renversé dans son esprit: tous les conseillers municipaux dites de l'opposition écarté dans la gestion de la Cité.


Mais peu importe Mbao est dans nos cœurs et dans nos consciences ; c’est en cela aussi que nous sommes et que nous restons un peuple de Mbao.
Être nous-mêmes, regarder devant nous avec vigilance telle est notre volonté pour mener au mieux les destinées de notre territoire. Je crois dans notre capacité à imaginer et à bâtir notre avenir collectif. Je crois à la force morale et humaine de notre commune. Je vois ses talents. Je connais intimement ses ressorts et ses potentiels. Je sais que notre culture issue de la solidarité des gens de Mbao n’éloigne jamais le succès de la juste récompense de l’effort et de l’aide aux plus fragile.
Nous sommes face à de nombreux défis sanitaires, environnementaux, économiques, sociaux, urbains, qui sont autant d’occasions pour nous d’innover et de faire de notre commune une référence. Autant d’occasions pour nous
de trouver des solutions pour améliorer notre vie quotidienne et préparer notre avenir commun.


À ma qualité de conseiller municipal je continuerai à défendre les intérêts de la commune à aller à la rencontre de tous en toutes circonstances car rien de grand ni de juste ne peut se faire sans savoir, comprendre et confronter les points de vue au plus près des citoyens et des situations. Je demande aux agents municipaux à préférer l’agir aux postures, comme je les encourage à toujours faire le choix de l’intérêt général face aux intérêts partisans, à ne jamais oublier notre devoir d’exemplarité, de probité et d’engagement.

Khadim Bamba Tall membre cercle des cadres de la République des Valeurs/ conseiller municipal à Mbao.

Lisez encore

Nouveau commentaire :






AUTRES INFOS

Kabendou : Un marché central pour booster le développement socioéconomique

"Une fleur en hiver" : Adiouza enregistre à Paris

Hajj 2024 : Départ des premiers pèlerins depuis l'aéroport de Dakar

Anniversaire de Luchy Donald : Un message de gratitude et de foi

Elon Musk en route pour le rachat de "TikTok" : Un Nouveau pari audacieux

Tensions persistantes : La saga Samuel Eto'o-Minsep se poursuit

Nicki Minaj présente ses excuses suite à son interpellation aux Pays-Bas pour une affaire de drogue

Blockout : L'appel au boycott des stars non solidaires avec les Palestiniens gagne la France

Ligue 1 : Teungueth FC champion du Sénégal

Cote Ivoire : 80% des personnes LGBT+ victimes d'Homophobie


Flux RSS

Inscription à la newsletter