Menu

La Gendarmerie compte 990 nouveaux sous-officiers

Vendredi 5 Novembre 2021

Au total, 990 élèves-gendarmes formés à l’Ecole des sous- officiers de la gendarmerie nationale (ESOGN) de Fatick ont obtenu leur Diplôme d’aptitude professionnelle (DAP) qui leur permet d’accéder au grade de sous-officiers, a-t-on appris, jeudi, du commandement de l’école.

’’La 52ème promotion de l’ESOGN est forte de 990 élèves-gendarmes dont 52 stagiaires féminins’’, a précisé le chef d’Escadron commandant de l’ESOGN, Mody Kâ. Il s’exprimait lors de la cérémonie officielle de baptême de cette promotion en présence du ministre des Forces Armées, Me Sidiki Kaba, et du Général de division, Haut commandant de la Gendarmerie nationale, Moussa Fall.

’’Il y a dans cette promotion 2020/2021 un groupe de 762 stagiaires ayant servi au minimum 18 mois dans les armées. Il y a aussi 214 stagiaires dont 27 filles issus du concours direct et recrutés sur la base de leur spécialité’’, a-t-il encore précisé. ’’Les élèves-gendarmes de la 52ème promotion, a-t-il rappelé, ont intégré l’école le 12 octobre 2021 où ils ont suivi une formation en trois phases’’.

Il s’agit d’une partie militaire, d’une partie professionnelle et d’un stage pratique dans les unités opérationnelles de la gendarmerie territoriale et mobile, a-t-il souligné. Au cours de ces mois de formation, les stagiaires ont acquis ‘’des connaissances techniques et tactiques’’ qui leur permettent de commander un groupe de combat, s’est réjoui le commandant Kâ.
R


AUTRES INFOS

Au-delà de son image stigmatisée, la Casamance a des merveilles a offrir au reste du Sénégal et du monde (Par Nicolas Silandibithe BASSENE)

Président de Saint-Louis Basket Club : Baba Tandian jette l’éponge !

Le huitième Forum sur la coopération sino-africaine s'ouvre à Dakar

Investiture du candidat Adoulaye Diouf Sarr : La forte mobilisation des Dakarois

Nécrologie : Nouha Mancaly, correspondant de la Rfm à Bissau est décédé

Prostitution des mineures à Saly : Des filles âgées entre 12 et 16 ans

Abdoulaye Diouf Sarr chez l'Archevêque de Dakar



Recherche