LETTRE - REPONSE A MON CAMARADE IBRAHIMA SENE (Par Luc Sarr)

Mercredi 9 Mars 2022

LETTRE - REPONSE A MON CAMARADE IBRAHIMA SENE (Par Luc Sarr)
Dans un entretien que tu as accordé à un Quotidien singulier de l'espace médiatique, tu as, en toute liberté et en toute légitimité, abordé les questions brûlantes de l'heure. Toutefois,  le regard que tu jettes sur des séquences majeures du cours politique actuel, tout comme la violence de tes propos à chaque fois qu'il s' est agi de l'Alliance Pour la République ( APR), notre Parti, posent non seulement problème, mais aussi et surtout, exigent de notre part, des réponses appropriées. 



C'est vrai qu'il y a un peu plus de 10 ans, nous étions opposés sur bien des questions, notamment sur celles afférentes aux enjeux politiques de l'époque,  tant dans leur  contenu que dans leurs implications stratégiques. La radicalité des postures et des positionnements était profonde, mais dans son substrat, elle n'était pas porteuse de facteurs fondamentaux de Rupture. Tout au contraire, la nécessité historique de vaincre l'ancien pouvoir, charriait des dynamiques communes, socles de partenariats stratégiques durables. Le Temps a fini de faire son oeuvre et les connivences politiques centrales l'emportèrent pour annihiler toutes perspectives de dissidences d'arrière  - garde négatrices de Victoire commune.


C'est sur cette base que naquit Bennoo Bokk Yaakaar,  notre précieux bijou de famille,  notre Coalition inédite rompant d'avec les vieilleries de notre passé politique. Nous avons donc conçu et construit, Ensemble, un pouvoir dont la grande Ambition était et demeure de bâtir un Sénégal Nouveau empruntant le Chemin de l'Emergence et du Développement. La Grandeur de la Perspective historique et la noblesse des Tâches à accomplir ont enterré les rancoeurs et ressentissements factices, pour céder la place à un Engagement collectif au service exclusif du Sénégal. Mais, à dire vrai, les points de vue que tu as émis dans ton entretien, sèment la confusion et entretiennent le doute.


Tu dis, relativement aux Elections Locales du 23 Janvier 2022, que: " Les Elections Territoriales ont montré que l'Opposition s'est véritablement affirmée. Elle  a fait basculer les rapports en sa faveur,  parce que la Majorité des Collectivités Territoriales (sic) ont été  gagnées par Bennoo Bokk Yaakaar,  mais il y a des Collectivités stratégiques que l'Opposition a gagnées" ( sic)!!!
Comprenne qui pourra! 

Mais IBOU, tu t'entends parler là? 
Ah bon c'est ce 23 Janvier que l'Opposition " s'est affirmée "? En quoi l'est - elle? Tu sais bien, trop bien même,  qu'en 2014, Dakar, Thies, Ziguinchor..., ont été acquises par l'Opposition. Oui, c'est vrai mais elle ne s'était pas " affirmée "! Mais, même si c'est avec difficulté, tu reconnais l'essentiel: Bennoo Bokk Yaakaar a remporté les Elections Territoriales du 23 Janvier 2022. Pourtant, tu sembles dévier de cet axe, dès lors que tu soutiens que  suite au fait que l'Opposition a gagné des Collectivités stratégiques,  cela " crée un rapport de forces qui appelle véritablement à trouver comment dépasser ces contradictions ". Il sera difficile pour tout esprit rationnel, de traduire en langage intelligible tes mots. Le rapport de forces n' est il pas en faveur du Vainqueur, de celui qui a remporté la Majorité des Collectivités Territoriales, qu'est le Bennoo Bokk Yaakaar, comme tu le reconnais toi  - même?


De fait, tout ce que tu soutiens confusément, n'a de sens que rapporté à la suite qui révèle le coeur de ta perspective politique. Tu suggères sans équivoque aucune, l'urgence de la mise en place d'un Gouvernement d'Union Nationale. Il me semble que tu oublies que l'axe politique central de la Gouvernance telle que pensée et voulue par le Président Macky Sall,  est l'inclusion programmatique et structurelle dont le Bennoo Bokk Yaakaar est le palier premier. Mieux encore, le Président Macky Sall a toujours souhaité que Bennoo Bokk Yaakaar soit la solide fondation sur laquelle doit être construite une Grande Coalition de Majorité Présidentielle expressive d'une volonté de but, de Projets et d'actions pour faire triompher les grandes Causes Nationales.


Apparemment, ce que tu proposes est sensiblement proche d'un Parti Unique, celui qui a prospéré en Afrique durant les premières années post - indépendances! C'est une lecture ancienne des questions nouvelles,  tant il est vrai que la nécessité historique de forger un puissant Bloc hégémonique de pouvoir, ne saurait, en rien, empêcher l'avènement d'une grande Opposition Républicaine participant à l'affinement de notre modèle démocratique et à l'oeuvre patriotique de construction du Sénégal Nouveau. 


Sans doute aucun,  je ne partage pas ta lecture du cours politique actuel. Je crois même qu'il serait constructif d'échanger ouvertement et profondément de cette question.  Néanmoins, ce qui est outrageant et proprement dérangeant, demeure ta haine viscérale de notre Parti. Dès lors que tu parles de l'Apr, tu perds tes nerfs, tu deviens hystérique et débite sur elle, des boules puantes, des propos rances et d'une pestilence nauséabonde. 


Oui, IBOU, tu appartiens à un Parti d'avant  - garde, tu es le Proconsul de la vie politique sénégalaise et Censeur distribuant "satisfécits" et " blâmes" aux Acteurs politiques de notre pays. 
Toutefous, tu charries quand tu parles " d'indiscipline" de notre Parti,  qui ne respecterait point les Directives de son Président  et qui serait même prêt à le désavouer!



IBOU, à chaque fois que tu parles de notre Parti, je constate que ta pensée est strangulée et c'est comme si tu reprochais à notre Parti d'avoir battu Concurrents et Adversaires pour devenir le 1er Parti de notre pays. Sa réussite est pour toi une anomalie, aussi vrai qu'un Parti de masse, tout juste sorti des limbes de l'Arène politique n'aurait jamais du devancer de vieilles Organisations qui ont longtemps dominé l'espace politique national. Tu ne nous le pardonneras jamais! Et pourtant,  tu ne sais que trop bien, que notre Parti est la locomotive de Bennoo Bokk Yaakaar. Que jamais l'Apr n'est partie seule dans une Election! Que jamais dans l'évolution politique de notre pays et rarement dans l'Histoire politique mondiale, on ne verra trace d'une générosité politique comparable à celle dont l'Apr fait montre dans la gestion de la Gouvernance inclusive. Si le Président Macky Sall est le choix du peuple souverain, toutes les responsabilités à la tête des Institutions, sont des choix du Président de l'Apr, au nom de l'impératif d'un Bennoo!



Dire que l'Apr ne respecte pas les Directives de son Chef, est tout, sauf vrai! Jamais depuis sa naissance en 2008, L'Apr n'a été traversée par des crises de forte amplitude, débouchant sur des remises en cause de la Ligne Générale et des Directives du Président Macky Sall. Comme tout organisme qui vit, elle concentre des contradictions et des divergences ponctuelles ne remettant pas en cause nos Orientations stratégiques qui irriguent notre action collective.  De tout ceci, nous pourrions, mon cher Ibrahima, en discuter ouvertement.  De même,  quand tu abordes la question du prochain Mandat, tu avances une vérité d'airain: Les Textes sont clairs, eux qui précisent que le Mandat, c'est la durée et les modalités de son exercice. N'ayant pas ton niveau d'expertise en Droit Constitutionnel, permets que je m'oriente vers le Conseil Constitutionnel maître suprême en la matière, pour en savoir davantage!


Mon cher IBOU, le Président Macky Sall et sa Coalition ont gagné, toujours gagné, toutes Elections nationales et Territoriales  qui se sont déroulées au Sénégal depuis 2012. Même les failles relevées durant les dernières Locales, en grande partie liées à la nature même de ce type d'Elections, n'ont pas altéré notre Victoire!


Ainsi donc, nous n'avons aucune appréhension majeure quant à l'issue des Législatives du 31 Juillet 2022: le Camp du Président Macky Sall les remportera avec un éclat singulier. Je suis sûr que tu te mobiliseras et tu seras fin prêt pour fêter la grande nuit de la Victoire!
 
Luc Sarr 
Secrétariat Exécutif National de l'Apr
R

Nouveau commentaire :





AUTRES INFOS

Fama Thioune et Adja Astou en toute complicité

Affaire Sweet Beauty Spa : La deuxième masseuse entendue par le doyen des juges

L’actrice Yakhara Gueye alias Ndeye Marie dans une superbe tenue

L’actrice Coumba de la série « Infidèles »

Emilie Fiorell : « j’ai été salie, humiliée par Mbaye Niang »

Homophobie dans le football : une absence d'Idrissa Gueye crée la polémique

Zeyna Ndour s'affiche dans une magnifique robe

PSG : Gana Gueye a refusé de jouer sous les couleurs LGBT


Flux RSS

Inscription à la newsletter