L'affaire Maty Mbodj renvoyée au 12 septembre

Mardi 22 Août 2017

L'affaire Maty Mbodj renvoyée au 12 septembre
L'affaire du mannequin Maty Mbodj, retrouvée morte d'overdose en juillet 2015, qui devait être jugée aujourd'hui devant le Tribunal correctionnel, a été renvoyée au 12 septembre, à la demande du juge, qui a évoqué une confusion dans l'enrôlement. Interpellé à la suite du renvoi, l'avocat de Diakhou Fall Diagne, la mère de Maty Mbodj, qui s'est constituée partie civile, explique qu'"il y a eu erreur dans l'enrôlement". Abdoulaye Chaya Cavin Diagne devait comparaître avec d'autres prévenus pour les délits d'association de malfaiteur, homicide involontaire, modification de l'état de lieu d'un lieu de crime, non-assistance d'une personne en danger et facilitation à autrui de l'usage de la drogue à haut risque. Ils avaient déjà comparu le mois dernier dans cette affaire, mais leur procès avait été renvoyé pour un motif non-évoqué.



AUTRES INFOS

Deso Dogg, ancien rappeur devenu jihadiste, tué en Syrie

Léa Soukeyna Ndiaye citée dans une rocambolesque affaire…

Le président français arrive à Saint-Louis : la mairie refait toutes les routes !

Rihanna annonce un projet de 187 milliards au Sénégal

Scandale: le bois Casamançais en Gambie, un blanc revendique...

Wally Seck : Tout ce que vous ne saviez pas sur sa fortune



La Casamance entre chagrin et colère après les meurtres !

Le fils d’une victime raconte: «Mon papa n’avait pas le choix en se rendant dans la foret. Car il n'y a rien à Ziguinchor... »

Assassinats de 13 personnes: les obsèques ont commencé à Ziguinchor (Regardez)

Les dérapages de Pierre Atépa Goudiaby sur la tuerie de Boffa

Audio: « Atepa Goudiaby doit être arrêté et entendu sur la tuerie de Boffa »

Les gendarmes "racketeurs" ont été sanctionnés

Les graves accusations du MFDC sur le Gouverneur, la gendarmerie et le procureur de Ziguinchor