Menu

« JUB, JUBAL, JUBANTI » : Le Chef de l’État engage la transformation de l’Administration publique sénégalaise

Vendredi 19 Avril 2024

Lors du dernier Conseil des ministres, le mercredi dernier, le Chef de l’État du Sénégal a réaffirmé son engagement en faveur de la transformation de l’Administration publique. À travers un communiqué officiel, il a mis en avant les principes fondamentaux du « JUB, JUBAL, JUBANTI », visant à ériger une Administration performante au service des Sénégalais et des intérêts nationaux. Cette démarche se concrétise notamment à travers la lettre n° 00807/PR/SP datée du 08 avril 2024, adressée aux fonctionnaires et agents de l’Administration du Sénégal.

Dans cette dynamique, le Chef de l’État a chargé le Premier Ministre de préparer un projet de décret relatif à l’appel à candidatures pour certaines hautes fonctions dans les secteurs public et parapublic. Cette mesure vise à garantir la transparence et l'équité dans le processus de nomination des responsables administratifs.

Par ailleurs, le Président de la République a également demandé au Premier Ministre et au Ministre en charge de la Fonction publique de finaliser, dans les meilleurs délais, un projet de loi portant sur l’accès à la fonction publique. L'objectif est de promouvoir l’égalité des chances dans l'accès aux emplois et fonctions au sein de l’administration publique, contribuant ainsi à renforcer la cohésion sociale et à promouvoir la méritocratie.

La tenue prochaine de la Journée du Dialogue national, prévue pour le 28 mai, est également au cœur des préoccupations du Chef de l’État. Cette journée sera dédiée au thème prioritaire de « la Réforme et la Modernisation de la Justice ». Une initiative visant à promouvoir un système judiciaire plus efficace et accessible à tous les citoyens.

En outre, le Chef de l’État a souligné l'importance de la sécurisation des données dans le secteur public, ainsi qu’au niveau de la Présidence de la République, de la Primature et des Ministères. Dans cette optique, il a chargé le Ministre en charge du Numérique de présenter prochainement en Conseil des Ministres un projet de loi d’orientation sur les données et leur sécurisation. Cette initiative s'inscrit dans le cadre de la politique nationale de promotion de la souveraineté numérique, visant à protéger les intérêts nationaux dans le domaine du numérique.

En résumé, ces mesures traduisent l'engagement résolu du Chef de l’État à moderniser l’Administration publique sénégalaise, à garantir l'égalité des chances et à assurer la protection des données numériques, dans le but ultime de servir au mieux les intérêts de la nation et de ses citoyens.
Lisez encore

Nouveau commentaire :






AUTRES INFOS

Tensions persistantes : La saga Samuel Eto'o-Minsep se poursuit

Nicki Minaj présente ses excuses suite à son interpellation aux Pays-Bas pour une affaire de drogue

Blockout : L'appel au boycott des stars non solidaires avec les Palestiniens gagne la France

Ligue 1 : Teungueth FC champion du Sénégal

Cote Ivoire : 80% des personnes LGBT+ victimes d'Homophobie

Ligue des champions CAF : Al Ahly sacré pour la 12e fois !

Assassinat d'Alain Kaly : l'OIS dénonce une « surenchère d'agressions » contre sa corporation et interpelle les autorités

Le concert de Nicki Minaj à Manchester, reporté suite à son arrestation

Le PSG Remporte sa 15e Coupe de France en Battant Lyon 2-1

Aéroport d'Amsterdam : Nicki Minaj arrêtée pour possession de cannabis


Flux RSS

Inscription à la newsletter