Menu

Italie Démarre en Force à l'Euro 2024 : Victoire spectaculaire face à l'Albanie

Samedi 15 Juin 2024

Le tenant du titre ne s'est pas pris les pieds dans le tapis. Même si elle a concédé le but le plus rapidement inscrit dans toute l'histoire de la compétition, l'Italie est parvenue à renverser l'Albanie (2-1), ce samedi soir à Dortmund. Les Azzurri ont pu compter sur Alessandro Bastoni et Nicolo Barella pour se remettre la tête à l'endroit et réussir leur entrée dans l'Euro 2024.

Le tenant du titre entame l'Euro 2024 par un succès. L'Italie a dominé l'Albanie, samedi à Dortmund, lors de la première journée du groupe B (2-1). Elle s'est pourtant fait peur avec l'ouverture du score express de Nedim Bajrami après quelques secondes. Alessandro Bastoni (11e) et Nicolo Barella (16e) ont vite remis la Nazionale dans le bon sens. Les hommes de Luciano Spalletti répondent à l'Espagne, qui avait surclassé la Croatie un peu plus tôt (3-0).

Le champion d'Europ 2021 est sorti victorieux après avoir débuté son match de la plus mauvaise des manières. Les Italiens ont tout de suite craqué sur une touche mal négociée par Federico Dimarco, dont a profité Bajrami pour fusiller Gianluigi Donnarumma (0-1, 1re). Le joueur de Sassuolo venait de signer le but le plus rapide de l'histoire de l'Euro, après seulement 23 secondes de jeu. De quoi lancer idéalement des Albanais qui se voulaient mordants.

Arrivée en Allemagne sans réelles certitudes dans le jeu, l'Italie a toutefois montré une belle force de caractère en réagissant immédiatement. Elle s'est tout de suite remise la tête à l'endroit et si Lorenzo Pellegrini a loupé le cadre (2e), il a su déposer le ballon sur la tête de Bastoni pour l'égalisation sur le premier corner italien (1-1, 11e). Définitivement lancés, les Transalpins ont continué de pousser et Barella a sanctionné le mauvais renvoi d'une défense adverse sous pression en plaçant une reprise axiale tendue au fond des filets de Thomas Strakosha (2-1, 16e).

Malgré son but express, l'Albanie a montré ses limites et n'a fait que subir jusqu'à la pause face à la maîtrise et la vivacité italiennes. Subtilement lancé à droite de la surface par Gianluca Scamacca, Davide Frattesi a pourtant envoyé son piqué croisé sur le poteau de Strakosha (33e). Le dernier rempart albanais a ensuite remporté son duel face à Scamacca (40e) et Pellegrini a placé sa tête dans la course de peu à côté de la cible (45e+2).

Si la première période fut vivante et enlevée, la seconde fut longtemps moins emballante. Les Italiens ont conservé le contrôle du ballon mais ont buté sur les hommes de Sylvinho, qui ont mieux défendu collectivement. Federico Chiesa est tout de même resté actif et entreprenant, même si sa frappe soudaine a fui le cadre (60e).
Lisez encore

Nouveau commentaire :




AUTRES INFOS

Victoire de Balla Gaye 2 : Le Lion de Guédiawaye se prépare déjà pour son prochain combat

Lutte : Retour sur la chute de Tapha Tine (vidéo)

Balla Gaye II : « Je suis de retour… »

Rencontre avec Reine Bledja : la célibataire exigeante et fantasmes surprenants (vidéo)

La Revue de Presse de Fatou Thiam Ngom du Samedi 20 juillet 2024 (wolof)

Ghana : La Cour Suprême retarde la décision sur la loi anti-LGBT+

Nécrologie : Sidiki Diabaté annonce le décès de son père

Didistone Olomide : « Ceux qui aiment la solitude sont ceux qui ont payé cher la fausse compagnie »

Média : Babacar Ndiaye, animateur à la RTS, porté disparu

Summertour 2024 : Youssou Ndour et son groupe débutent à Mallorca



Flux RSS

Inscription à la newsletter