Menu

Iran- Irack : Emmanuel Macron à l'offensive sur le Moyen-Orient

Lundi 9 Août 2021

Le président français a pour la première fois parlé avec son homologue iranien par téléphone, ce lundi 9 août 2021. Cet appel, long d'une heure, était le premier entretien téléphonique entre le nouveau président Raïssi et un dirigeant occidental. M. Macron s'est également entretenu avec le Premier ministre irakien, pour lui confirmer sa participation à la possible conférence régionale que souhaite organiser Bagdad en août sur son sol.


Lors de son premier échange avec Emmanuel Macron, le nouveau président iranien Ebrahim Raïssi a prévenu ce lundi que toute nouvelle discussion entre la République islamique et les grandes puissances internationales, concernant l'accord sur le nucléaire iranien, devrait respecter « les droits » de Téhéran. Le chef de l'État français a pour sa part invité son interlocuteur à revenir « rapidement » dans les négociations.

La France fait partie du groupe « P5+1 », qui comprend également les autres membres du Conseil de sécurité de l'ONU - Royaume-Uni, États-Unis, Russie, Chine - ainsi que l'Allemagne. Ces pays avaient conclu en 2015 avec Téhéran l'accord de Vienne, qui prévoyait un allègement des sanctions contre l'Iran, en échange d'engagements concrets de sa part en vue de limiter son programme de recherche nucléaire.

L'accord avait été signé du temps de Barack Obama, avant d'être torpillé par Donald Trump, qui avait fait sortir les États-Unis de ce « deal » unilatéralement, en 2018, rétablissant au passage de sévères sanctions contre l'Iran. Alors, Téhéran avait renoncé à la plupart de ses engagements clés. Joe Biden étant désormais président, M. Macron souhaite insister pour que de nouvelles discussions aient lieu en Autriche.

Au préalable, le président français demande à son homologue de « mettre un terme sans délai à toutes les activités nucléaires qu'il poursuit en violation de l'accord ». Ce à quoi Ebrahim Raïssi, de tendance bien plus conservatrice que son prédécesseur Hassan Rohani, a répondu que « dans toute négociation, les droits du peuple iranien doivent être préservés et les intérêts de notre nation garantis ».

Aux yeux du président iranien, « les Américains ont clairement violé leurs obligations en imposant de nouvelles sanctions », et les pays européens ont « échoué » à contourner ces sanctions. Mais comme il l'a expliqué lors de sa prestation de serment devant le Parlement, M. Raïssi dit rester ouvert à « tout plan diplomatique », tant qu'il ne s'agirait pas d'une « politique de pression et de sanctions » de la part des grandes puissances.

Depuis la victoire, fin 2020, du démocrate Joe Biden au détriment du républicain Donald Trump, entre avril et juin, six séances de négociations se sont déjà déroulées à Vienne entre l'Iran et les puissances, afin de tenter de relancer l'application de l'accord. La dernière réunion remonte au 20 juin dernier. Depuis lors, aucune nouvelle date n'a été fixée, dans l'attente d'une entrée en fonction de la nouvelle équipe dirigeante iranienne.

Au cours de leur entretien téléphonique, MM. Macron et Raïssi ont par ailleurs appelé de leurs vœux à renforcer les relations bilatérales entre la France et la République islamique d'Iran. Le nouveau président iranien a, enfin, exprimé la détermination de Téhéran à « assurer la sécurité et à maintenir (sa capacité) de dissuasion dans la région du Golfe persique et dans la mer d'Oman », relate l'Agence France-Presse.


RFI
RED


AUTRES INFOS

Attentat à la pudeur : Un agresseur caresse les seins d'une femme à Saint Louis

Jennifer Lopez, spectaculaire à 52 ans, elle révèle son corps parfait

Révélation explosive : Fatoumata Danso détruit Maty 3pommes et Me Elhadji Diouf (Vidéo)

La chanteuse Dieyla Gueye : « Mon élimination m’a beaucoup motivée »

Queen Biz : toujours sexy, dévoile une partie du tournage de son single

Show-biz sénégalais: Chantage, harcèlement, prostitution secouent le secteur

La balade de Guigui Sarr au Lac Rose : "J’ai gardé ton cœur dans mon cœur"

TV& RADIOS

Arrestations de Kilifeu et Simon : Les révélations explosives de Cheikh Bara Ndiaye

Cambriolages, agressions, échanges de tirs avec les gendarmes... Mais qui protège Thierno Amadou Diallo dit Thier ?

Ziguinchor : Le plateau technique de l'hôpital de la "Paix" renforcé (Vidéo)

Trafic présumé de passeports : la vidéo qui mouille Simon, mise en ligne

Dégradation très avancée du pont Emile Badiane : Un collectif "raisonne" le gouvernement

Trafic de visas :Kilifeu mouille l'ambassade du Sénégal à Paris

Coup d'Etat en Guinée : Regardez la réaction surprenante de ce colonel sur le départ de Condé



Recherche