Grève de la faim des « Khalifistes » et sortie de Wade contre la Justice : Ousmane Faye demande à l’Etat d’être ferme

Lundi 11 Septembre 2017

La coalition Mankoo wattu Senegaal dénonce la grève de la faim que des jeunes observent pour exiger la libération du maire de Dakar, Khalifa Ababacar Sall. Ousmane FAYE Coordonnateur de la coalition de rappeler que non seulement  la grève de la faim n’est pas recommandée par la religion musulmane, mais, encore elle ne va rien rapporter.

Et la coalition de demander à l’Etat d’être ferme « parce que des jeunes ne doivent pas être utilisés pour faire pression sur la justice. La meilleure manière pour ces lobbyistes dont la plupart ont bénéficié des fonds de la caisse d’avance est de lutter pour que leur bienfaiteur ait un procès juste et équitable afin d’éclairer la lanterne des Sénégalais sur les accusations dont il fait l’objet ». 

A ce propos, la coalition, sur la promesse de Me Wade de tout faire pour libérer Khalifa,estime que c'est un leurre. 

«  S’il n’a pas pu le faire pour son propre fils dont il avait juré qu’il ne serait jamais arrêté, jugé puis condamné, ce ne sera pas avec une autre personne qu’il le réussira. Son agitation n’a pas empêché l’exil forcé de Karim Wade qui est, aujourd’hui, en train de vadrouiller au Qatar » argue Ousmane Faye et compagnie. 

La coalition Mankoo wattu Senegaal pour finir, condamne « les attaques d’Abdoulaye Wade contre la Justice du pays et pense que le président Abdoulaye Wade ferait mieux de garder le profil bas car de telles accusations gratuites contre la Justice ne le grandissent pas. 

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 16 Novembre 2018 - 12:58 Karim Wade presse le Macky

ACTUALITÉ | AUTRES INFOS | TV& RADIOS | KHALIL POST | POLITIQUE









Recherche