Gouvernement Mouhamed Dionne 2 : les révélations de Cheikh Yerim

Vendredi 8 Septembre 2017

Gouvernement Mouhamed Dionne 2 : les révélations de Cheikh Yerim
Cheikh Yérim Seck a fait une révélation, cet après-midi à l’émission « Yoon Wi » d’El Hadj Assane Guèye sur la Rfm.

Le journaliste et analyste politique soutient que le président de la République avait porté son choix pour le poste de Premier ministre sur son actuel directeur de Cabinet, Me Oumar Youm. « Le plan que Macky Sall avait mûri n’a pas fonctionné.

C’est Me Oumar Youm qu’il voulait nommer Premier ministre. La volonté de Macky Sall était d’envoyer Mahammed Boun Abdallah Dionne à l’Assemblée nationale et de faire de Me Oumar Youm le Premier ministre du Sénégal », a dit Cheikh Yérim Seck.

Pour Cheikh Seck qui se fie à ses sources bien informées, après la démission de Mahammed Boun Abdallah Dionne, Macky Sall a reçu Moustapha Niass. Et les échanges entre les deux hommes n’ont pas abouti à ce que Moustapha Niass lâche le poste de président de l’Assemblée nationale.

Selon Cheikh Yérim Seck, Moustapha a demandé au chef de l’État de pouvoir consulter sa base, celle-ci n’a pas été d’accord que Niass quitte la présidence de l’Assemblée.

Pour l’analyste politique, ce sont ces tractations qui ont fait qu’il y a eu 24 heures avant la nomination du Pm et qui ont fait que Mahammed Dionne est revenu à la Primature.

Mais, insiste Cheikh Yérim Seck, Macky Sall voulait envoyer Dionne, tête de liste de Bby aux dernières législatives, à l’Assemblée nationale.



AUTRES INFOS

Anniversaire: le président Macky Sall fête ses 55 ans aujourd’hui !

Voici l’imam qui a été égorgé par son fils

Woré Sarr recadre Abou Lahad Sadaga : « Vous êtes impoli, mal élévé et discourtois»

Le Président de la République Macky Sall dans le pavillon présidentiel de l'AIBD

Ces spécialistes de la santé mentale qui diagnostiquent Donald Trump

Gambie : le renouveau du tourisme un an après Jammeh



Me Abdoulaye Wade : « Pourquoi j’ai donné au plus grand Aéroport moderne du Sénégal le nom de Blaise Diagne.»

Blague de Macron et départ du président burkinabè: «pause technique» ou «incident diplomatique» ?

Macron aux africains: «Vous ne devez qu'une chose pour les soldats français : les applaudir»

Réactions en Afrique sur les réseaux sociaux après le discours d'Emmanuel Macron

Vidéo: Macron humilie le président Burkinabé et ses étudiants "Vous m'avez parlé comme si j'étais le Président du Faso"

Vidéo: Touba met en garde les polémistes, insulteurs et activistes

SAMEDI: Khalifa Ababacar Sall le jour de son jour