Menu




Goudomp : Encore un enseignant tabassé par des militaires.

Jeudi 4 Mai 2017


Les enseignants du département de Goudomp, dans la région de Sédhiou ont décrété, à partir d’hier, mardi 2 mai, une grève de 72 heures. Ils prévoient aussi de faire une marche ce vendredi. Ils protestent contre les violences exercées sur l’un de leur collègue officiant dans le village de Mangagcounda, dans le même département.


Les faits se sont déroulés au début de cette semaine. Selon des habitants contactés, l’instituteur en question aurait levé la main sur son épouse, qui est apparentée à un militaire de la Zone. Informé de l’affaire, ce dernier s’en serait ouvert au lieutenant de la base située dans la localité.
L’enseignant aurait été convoqué sur le champ. Ignorant les motifs de sa convocation, il refuse d’aller répondre. C’est ainsi que, d’après nos informations, 4 militaires sont venus le chercher. C’est en cours de route que l’instituteur aurait été bastonné.


Aussitôt informés, les enseignants du département de Goudomp, du préscolaire au moyen-secondaire, ont décrété 72 heures de grève, à partir d’hier, mardi 2 mai. Ce mouvement sera suivi d’une marche ce vendredi.


Pour sa part, l’intersyndicale régionale a prévu de débrayer jeudi, à partir de 9 heures avant d’observer une grève totale le lendemain, informe Seckou Badji, le secrétaire général régional du Saems. La victime a annoncé une plainte auprès du procureur contre les auteurs présumés des violences exercées sur lui.
Avec Sels/O





Inscription à la newsletter

TV& RADIOS

Rapatriement massif de migrants clandestins: L'Espagne et le Sénégal signent des accords

Vidéo: Titi fait pleurer Alima Dionne de Sen Tv le jour de son anniversaire

Benoit Sambou assène ses vérités: "Les populations sont fatiguées des discours creux et des promesses sans lendemain..." (REGARDEZ)

Corine Augustine N'deye déplore :"Il y a trop de discrimination dans les concours au Sénégal"

Me Wade: "Vendre des licences de pêches à n'importe qui pour toucher 50 ou 120 millions de commission, c'est scandaleux " (REGARDEZ)