Menu

Gaza : Le directeur de l’hôpital al-Chifa affirme avoir été «torturé» par Israël

Mardi 2 Juillet 2024

Alors que des dizaines de prisonniers palestiniens ont été libérés ce lundi premier juillet par Israël et transférés vers des centres médicaux de Gaza, le directeur de l'hôpital al-Chifa de la ville de Gaza, Mohammed Abou Salmiya, a accusé l'État hébreu de « tortures ». Détenu pendant sept mois, il faisait également partie des libérés. Israël a indiqué enquêter sur ces accusations.


Le médecin palestinien Mohammad Abu Selmeyah, directeur de l'hôpital Al Shifa, détenu par les forces israéliennes, s'adresse aux médias après sa libération d'une prison israélienne, dans le cadre du conflit entre Israël et le Hamas, à l'hôpital Nasser de Khan Younis, dans le sud de la bande de Gaza, le 1er juillet 2024.


Le médecin palestinien Mohammad Abu Selmeyah, directeur de l'hôpital Al Shifa, détenu par les forces israéliennes, s'adresse aux médias après sa libération d'une prison israélienne, dans le cadre du conflit entre Israël et le Hamas, à l'hôpital Nasser de Khan Younis, dans le sud de la bande de Gaza, le 1er juillet 2024. © Mohammed Salem / Reuters


Le directeur du plus grand établissement hospitalier de Gaza a été libéré ce matin avec plusieurs dizaines de prisonniers palestiniens qui ont été transférés vers des centres médicaux de Gaza. C'est ce qu'a indiqué une source médicale de l'hôpital des martyrs d'Al-Aqsa à Deir el-Balah, dans le centre du territoire palestinien.

Selon cette source, cinq d'entre eux ont été admis dans cet hôpital et les autres ont été transférés vers des hôpitaux de Khan Younès au sud du territoire.

L'agence de sécurité intérieure israélienne Shin Beth a de son côté indiqué dans un communiqué avoir été, avec l'armée, chargée de « libérer des dizaines de prisonniers afin de récupérer des places dans les centres de détention ». Le Shin Beth a justifié cette libération, expliquant qu'il est « opposé à la libération des terroristes de l'unité Nukhba du Hamas impliqués dans les combats et les atteintes aux civils israéliens » donc, « il a été décidé libérer plusieurs détenus de Gaza qui représentent un danger moins élevé », d'après l'agence de sécurité israélienne.



Une détention et des tortures dénoncées
Le directeur de l'hôpital al-Chifa dr Abou Salmiya a indiqué qu'au total environ 50 détenus avaient été libérés. Il a également affirmé avoir été soumis « à de sévères tortures » lors de sa détention en Israël et avoir subi une fracture au pouce. « Les prisonniers palestiniens sont soumis à toutes sortes de tortures », a-t-il accusé lors d'une conférence de presse à l'hôpital Nasser à Khan Younès. De nombreux prisonniers sont morts dans les centres d'interrogation et ont été privés de nourriture et de médicaments. Il a raconté que « pendant deux mois, les prisonniers n'ont mangé qu'une miche de pain par jour », ajoutant qu'ils étaient « soumis à des humiliations physiques et psychologiques ».

Le médecin, arrêté fin novembre 2023, a affirmé avoir été détenu « sans inculpation ». Sollicitée par l'AFP, l'armée israélienne a indiqué « vérifier ces informations ».

Les hôpitaux souvent la cible des raids israéliens   
Les hôpitaux de Gaza ont été durement ciblés depuis le début de l'offensive militaire menée par l'armée israélienne en riposte à l'attaque sans précédent perpétrée dans le sud d'Israël le 7 octobre par des combattants du Hamas


Israël accuse le mouvement islamiste palestinien, au pouvoir à Gaza depuis 2007, d'utiliser les hôpitaux à des fins militaires, ce qu'il dément. L'hôpital al-Chifa a été le théâtre de raids particulièrement intenses de l'armée. En avril et mai, au moins trois fosses communes y avaient été découvertes, d'après des sources locales.
Lisez encore

Nouveau commentaire :




AUTRES INFOS

Mame Zé frappe fort : Il critique la gestion de Macky Sall et encourage Diomaye et Sonko...

Euro 2024 : L'Espagne bat l'Angleterre et devient championne d'Europe

La Revue de Presse de Fatou Thiam Ngom du Samedi 13 juillet 2024 (wolof)

Mame Fama Gaye de Fatick élue Miss Sénégal 2024

L'Arabie Saoudite Accueillera les Premiers Jeux Olympiques de l'E-sport en 2025

Paris-2024 : Le Sénégal annonce une prime exceptionnelle pour ses athlètes

Al Hilal Omdurman renforce ses Rangs avec Aimé Tendeng

Casa Sports : Deux nouveaux départs en vue pour le Mercato

Kylian Mbappé, un joueur moins prêt physiquement

Tribunal de Dakar : Viviane Chidid condamnée...



Flux RSS

Inscription à la newsletter