Farba Ngom recadre Yakham Mbaye : « La Première Dame Marième Faye Sall ne mène pas un combat par procuration »

Mercredi 13 Septembre 2017

Farba Ngom recadre Yakham Mbaye : « La Première Dame Marième Faye Sall ne mène pas un combat par procuration »
Farba Ngom prend la défense et le contre-pied de Yakham Mbaye qui a accusé Marieme Faye Sall et son entourage, d’être la cause de sa démission de l’Apr. "Il y a eu une tentative d’attenter à mon honneur, en me collant la paternité ou bien celui qui serait derrière un article de presse publié par L’As (samedi dernier) (…) Et pour dire clairement les choses, c’est Alioune Fall (journaliste) de la Fondation Servir le Sénégal, une très vieille connaissance, qui a eu à dire (à la Première dame Marieme Faye Sall, Ndlr) que c’est moi qui suis derrière cet article. Et ce n’est pas la première fois", a expliqué le journaliste dans un entretien avec l’Observateur. 

"Je connais assez la Première Dame pour savoir que quelqu’un ne peux pas la mettre en mal avec une autre personne aussi facilement. Elle n’est pas du genre à se laisser influencer par qui que ce soit", recadre le député-maire des Agnam. 

«Comme tout être humain, poursuit le griot du couple présidentiel, il peut arriver qu’elle ait des problèmes avec quelqu’un, mais elle les règles directement avec cette personne". 

"Je ne l’ai jamais vue mener un combat par procuration. Elle est du genre à affronter les choses, à assumer ses responsabilités. Elle est aussi fidèle en amitié. La preuve, elle a gardé le contact avec tous les amis du Président. En résumé, elle a les mêmes qualités que son époux. Je pense que c’est d’ailleurs ça le secret de leur couple", confie ajoute Farba Ngom. 

 



AUTRES INFOS

Rihanna annonce un projet de 187 milliards au Sénégal

Scandale: le bois Casamançais en Gambie, un blanc revendique...

Wally Seck : Tout ce que vous ne saviez pas sur sa fortune

Encore une journaliste nue sur un site de film X

Theodoria Sagna, la ravissante actrice en six photos

Vidéo- « Les wolofs sont tous des mendiants » (Ahmed Khalifa Niasse)



La Casamance entre chagrin et colère après les meurtres !

Le fils d’une victime raconte: «Mon papa n’avait pas le choix en se rendant dans la foret. Car il n'y a rien à Ziguinchor... »

Assassinats de 13 personnes: les obsèques ont commencé à Ziguinchor (Regardez)

Les dérapages de Pierre Atépa Goudiaby sur la tuerie de Boffa

Audio: « Atepa Goudiaby doit être arrêté et entendu sur la tuerie de Boffa »

Les gendarmes "racketeurs" ont été sanctionnés

Les graves accusations du MFDC sur le Gouverneur, la gendarmerie et le procureur de Ziguinchor