Menu

Falsifications de documents comptables : Donald Trump déclaré coupable

Jeudi 30 Mai 2024

Après deux jours de délibérations, les 12 jurés ont déclaré à l'unanimité Donald Trump coupable de l'ensemble des 34 délits de falsifications de documents comptables, destinées à cacher un paiement de 130.000 dollars à l'actrice de films X Stormy Daniels pour éviter un scandale sexuel à la toute fin de sa campagne présidentielle de 2016.

Le juge a fixé le prononcé de la peine au 11 juillet à 10H00 au tribunal de New York (14H00 GMT). Il a donné à la défense jusqu'au 13 juin pour présenter ses arguments en vue du prononcé de la peine et jusqu'au 27 juin à l'accusation pour y répondre.

Verdict inédit
C'est la première fois qu'un président ou ancien président américain est condamné par la justice pénale. Toutefois, ce verdict n'empêche pas le milliardaire républicain de 77 ans d'être candidat à la présidentielle de novembre face au démocrate Joe Biden, même en cas de condamnation à une peine de prison.

Stormy Daniels avait reçu, à quelques jours du scrutin, 130 000 dollars pour se taire sur une relation sexuelle qu'elle affirme avoir eue avec Donald Trump en 2006, quand il était encore un magnat de l'immobilier et du divertissement et qu'il était déjà marié à son épouse Melania.

Les 130.000 dollars avaient été versés à l'actrice par l'ancien homme de confiance du milliardaire, Michael Cohen, devenu depuis son ennemi juré. Quand ce dernier s'était fait rembourser en 2017, par plusieurs chèques signés de Donald Trump, alors à la Maison Blanche, les dépenses avaient été maquillées en « frais juridiques » dans les comptes de la Trump Organization. Pour les procureurs, derrière ces falsifications comptables, « le coeur de (l')affaire, (était) un complot et une dissimulation » pour gagner l'élection contre Hillary Clinton en 2016.

« Le vrai verdict aura lieu le 5 novembre »
L'ancien président américain a immédiatement dénoncé un procès « truqué » et une « honte ». « Le vrai verdict aura lieu le 5 novembre, par le peuple américain », a-t-il déclaré devant les caméras dans un couloir du tribunal de New York.

De son côté, l'équipe de campagne de Joe Biden a aussi réagi à cette décision. « Nous avons vu aujourd'hui à New York que nul n'était au-dessus des lois », a dit un porte-parole de la campagne de Joe Biden. « Il n'y a toutefois qu'une manière de garder Donald Trump en dehors du Bureau ovale: le bulletin de vote. Délinquant ou pas, Trump sera le candidat des républicains », a ajouté Michael Tyler dans un communiqué.
media net

Nouveau commentaire :




AUTRES INFOS

Victoire de Balla Gaye 2 : Le Lion de Guédiawaye se prépare déjà pour son prochain combat

Lutte : Retour sur la chute de Tapha Tine (vidéo)

Balla Gaye II : « Je suis de retour… »

Rencontre avec Reine Bledja : la célibataire exigeante et fantasmes surprenants (vidéo)

La Revue de Presse de Fatou Thiam Ngom du Samedi 20 juillet 2024 (wolof)

Ghana : La Cour Suprême retarde la décision sur la loi anti-LGBT+

Nécrologie : Sidiki Diabaté annonce le décès de son père

Didistone Olomide : « Ceux qui aiment la solitude sont ceux qui ont payé cher la fausse compagnie »

Média : Babacar Ndiaye, animateur à la RTS, porté disparu

Summertour 2024 : Youssou Ndour et son groupe débutent à Mallorca



Flux RSS

Inscription à la newsletter