Menu







Elhadji Bamaro Dramé sur le désenclavement du Sud : «Si Macky m’accompagne je suis prêt à transformer le visage de Marsassoum même celui de la Casamance… »

Mercredi 25 Janvier 2023


Né dans la commune de Marsassoum (Sédhiou), Elhadji Bamaro DRAME fait partie des rares dignes fils du Diassing, qui représentent le Sénégal à l’étranger. Installé à Douala, la capitale économique et le principal centre d'affaires du Cameroun, en Afrique centrale. Dans ce pays de Roger Mila, El hadji Bamaro DRAME est apprécié par la population locale, mais très respecté par les hommes d’affaires africains grâce à son savoir-faire. Dans le milieu de l’import et l’export, son sérieux et son engagement font de lui, un champion incontestable et il a créé des centaines d’emplois. Une première dans cette zone très enclavée.

Son triomphe au Cameroun n’a fait pas de lui un homme complexé. Elhadji Bamaro DRAME depuis ces 10 dernières années a pu changer le visage de sa commune de Marssassoum qui manque presque de tout. Etant un partenaire solide et fiable dans cette commune de la région de Sédhiou, est presque l’unique homme qui peut regrouper tous les fils de Marssassoum autour de l’essentiel. Humble et discret Elhadji Bamaro DRAME s’est engagé à accompagner le Chef de l’État dans son programme Plan Sénégal Emergent (PSE) dans cette partie du Sud. C’est ainsi qu’il a décidé d’investir des centaines de millions dans tous les secteurs d’activités sous fonds propres.

 L’industrie et emplois

Marsassoum est une ville et une commune mais empêchée de décoller à cause de son enclavement, Elhadji Bamaro DRAME a lancé des nouvelles stratégies pour développer sa localité. C’est ainsi qu’il a mis une usine de glace. Cette unité permet à une trentaine de villages de boire de l’eau fraîche à tout moment. Cette unité permet aux pêcheurs de pouvoir conserver leurs produits. C’est grâce à Bamaro Dramé que Marsassoum dispose d’une boulangerie moderne. Cette entreprise emploie aujourd’hui une vingtaine de pères et mères de famille. Toujours dans sa politique d’industrialisation de sa commune, l’homme d'affaires n’a pas hésité de lancer une usine de production de poussins pour combattre l’exode rural. Ce programme vise aussi à réduire le chômage des jeunes de sa commune qui n’ont qu’une seule activité conduire les motos de marque Jakarta. Il a mis sur pied une ferme agricole pour les femmes et les jeunes.


La construction d’une mosquée…
 

Dans ses réalisations, Bamaro Dramé n’a pas oublié le volet religieux. Sans tambour ni trompette, il vient de construire une mosquée d’une valeur de près de 300 millions de nos francs. Ce bijou sera inauguré le 17 février prochain dans le quartier Grand Dakar de Marsassoum.  Si on se fie aux explications du vice imam El Hadji Kaoussou Dramé « cette mosquée lui tenait à cœur. Car il s’est dit, j’ai beaucoup fait pour les fidèles mais je vais faire aussi pour dieu. C’est pour cela qu’il a construit cet édifice où personne n’y habitera. Et Dieu a exaucé son vœu. »


Seyni Mandian maire de Marsassoum de son côté dira que « cette mosquée est très importante pour sa commune car elle dispose d’une bibliothèque, d’une école arabe de deux salles de classe et d’une morgue.»  Nous avons aussi appris que cette mosquée dispose d’un grand espace pour les femmes et son coût est estimé à plus de 298 millions de nos francs. Damaro Dramé invité le Chef de l’Etat à l’ouverture de cette mosquée. Dans le domaine religieux en dehors des gamous et Ziar, qu’il soutient Bamaro Dramé a déclenché un processus de sécurisation de tous les cimetières c’est un ainsi que le principal cimetière de la localité a été clôturé pour une valeur de près de 30 millions.


Une ambulance et le renforcement des plateaux technique
Marsassoum étant une zone enclavée, Bamaro Dramé a mis à la disposition de sa localité une ambulance médicalisée. Cette ambulance sert aussi pour des évacuations dans les hôpitaux de Ziguinchorois, Sédhiou et Kolda. Dans le cadre sa politique sanitaire, il a offert des médicaments et d’autres infrastructures hospitalières aux dispensaires de sa commune. Des actions très importantes et que les populations ne cessent de saluer. Après avoir félicité le gouvernement pour la construction de l'hôpital niveau 2 de la région de Sédhiou et le pont de Marsassoum, il a annoncé la construction d’un grand hôtel. Sur ce projet, des retards ont été notés. Mais le maire Seyni Mandiang a donné quelques assurances « Cet hôtel doit être construit non loin du pont en face du fleuve. Avec le soutien de l’Etat nous avons enclenché les procédures pour qu’on puisse transformer cette zone en une zone hôtelière », a-t-il fait savoir. D’ailleurs parmi ses confidences El Hadji Bamaro aurait que si l’Etat l’accompagne il va désenclaver Marsassoum et d’autres de la Casamance.
Une radio et la relance des activités sportives et culture
 

La zone dispose d’une radio numérique. Cet outil permet à la population de communiquer avec leurs parents qui l’étranger à travers des émissions interactives. Selon le conseiller Amadou Sy Dramé responsable de la commission jeunesse sport et Civisme à la mairie de Marsassoum, l’homme d'affaires a innové dans le secteur sport plus particulièrement le domaine de la lutte. « Tout le monde sait que la lutte a disparu et pourtant zone regorge de champions. Bamaro a mis des moyens pour que cette discipline revienne au grand bonheur des adeptes. Il a fait renaître la culture des groupes théâtrale qui était complètement disparue dans la scène », a-t-il révélé. Dans ce volet, ce fils de Marsassoum est en train d’encourager beaucoup de jeunes en finançant des tournois sportifs. La seule phrase que Bamaro a confié à exclusif.net : « si le président Macky Sall accepte de m’accompagner, je suis prêt à transformer le visage de Marsassoum même celui de la Casamance naturelle. »

R

Nouveau commentaire :





AUTRES INFOS

Mega meeting de Benno à Oussouye : Dieynaba Goudiaby et Cie ont réussi leur mobilisation

La danse de Wally Seck avec cette fille Brésilienne explose la soirée (vidéo)

Commentaire : Pour faire vivre le sport, il faut des politiques sportives et non " Taf Yungueul "

Informations sur l'application BetWinner

Après le sacre du Sénégal au Chan: Baba Tandian loue le style de management de Yankhoba Diatara

Le buteur gaucher Bevic Moussiti Oko fait les grands titres et pas seulement au Congo

Premier League : Tottenham corrige Manchester City (1-0)

Ousmane Sonko: « Cette victoire traduit le renouveau de notre football local »

Menace de diffusion des vidéos intimes : Aya Nakamura porte plainte contre...

Entrée explosif de Viviane avec une robe très osée au couleur du Senegal au concert de Paris…


Flux RSS

Inscription à la newsletter