Menu

Domingas Togna, la plus médaillée de l'athlétisme Bissau Guinéen devenue domestique

Lundi 19 Avril 2021

Après l'histoire Monica Sagna, championne d’Afrique de Judo, devenue vendeuse de « feug-diaye »à Dakar on vient une autre plus triste et décevante. En effet Domingas Togna, qui a représenté la Guinée-Bissau jusqu'au mondial de l'athlétisme au Japon en 2007, est dans des difficultés les plus absolues dans son pays natal.  Selon l'agence "Lusa", parcourue par exclusif.net, la brave dame est devenue une simple domestique. Elle passe son temps à l'extraction des pierres pour survivre. Triste histoire!

Si le gouvernement Bissau Guinéen reste aphone sur cette affaire, mais il faut signaler que cette dame a amené des dizaines de médailles et de trophées dans le pays d'Amical Cabral.
Incontestablement, Domingas Mbana Togna, reste la femme la plus médaillée de l'athlétisme de la Guinée-Bissau avec 20 ans de carrière. Toujours sous le regard attentif de ses trois enfants, avec lesquels elle partage une petite maison, Domingas a participé à plusieurs compétitions organisée à Bissau, Sénégal, Mozambique, Algérie, Macao, Chine et Japon .
 



Qui est Dominga Mbana Togna?

L 'athlète originaire de Nkome, environs de Mansoa, dans le centre de la Guinée-Bissau, a expliqué à l'agence portugaise "Lusa" qu'elle a commencé à courir ′′ par goût ′′ en 1995, après avoir été sélectionnée à l'école à Bissau, où elle a été élevée par une tante Domingas a dû quitter la maison de sa tante à 13 ans puisqu'il avait pour objectif de devenir ′′ la Lurdes Mutola de Guinée-Bissau ".

Domingas, ne donnait aucune chance à ses adversaires. Elle se rivalisait même  avec les garçons. Elle garde encore de bons souvenirs ′′ de deux de ses participations aux jeux sportifs de la Communauté des pays de langue portugaise (CPLP), au Mozambique et à Macao.

Sur les réseaux sociaux, les internautes dénoncent la situation de l'ancienne championne oubliée aujourd'hui par les autorités centrales.
 

La Redaction



TV& RADIOS

Serigne Fallou Dioumada : "Si tu cherches des gens arrogants, incorrects... va chez les policiers et gendarmes"

Me Moussa Bocar Thiam : «La décision de la Cour de la CEDEAO est une erreur monumentale»

El Hadji Diouf révèle: "Brunu Metsu m'a dit qu'il préfère étre inhumé au coté de..."

Liberté de la presse : Les journalistes de Ziguinchor dans la rue

Fatoumata Ndiaye "Au Fouta, ils traquent des jeunes qui s'opposent au régime de Macky "

Pape Ndiaye révèle : "Le procureur m'a dit que Imam Ndao avait un projet de faire exploser le mausolée de..."

"Il y a des ministres et DG qui n'obéissent pas aux ordres de Macky", selon Serigne Mbacké Bara Doly confirme



Inscription à la newsletter

Recherche