Menu

Dialogue National : Vers un retrait du PDS

Vendredi 26 Mai 2023

Le Sénégal en proie ces dernières années a un climat politique miné par des tensions régulières dues à un déficit criard de dialogue , serein, constructif et inclusif entre toutes les parties à savoir la majorité, l’opposition, la société civile et les autres forces vives de la nation.

Cette situation a fini par plonger le pays dans un environnement défavorable à la paix, à la stabilité et a l’émergence. Conscient de cet état de fait, le président de la république, Macky Sall, lors de son adresse à la nation du 04 Avril 2023 a manifesté sa volonté de dialoguer avec tous les acteurs. A sa suite une frange de l’opposition a décliné et refusé d’y participer au moment un une autre a accepté d’y répondre favorablement en ayant à l’idée que le dialogue est un instrument important dans la vie démocratie et politique du pays afin de parvenir à des consensus forts.

Parmi ceux ayant acceptés le principe figure, le parti démocratique sénégalais qui de 1974 à nos jours a réalisé 26 ans d’opposition, 12 ans de pouvoir et 11 ans d’opposition depuis l’avènement de l’actuel régime. Son secrétaire générale nationale, le monument et ancien président de la république Maitre Abdoulaye Wade a toujours été un apôtre de la paix et de la démocratie. Mais au rythme ou évolue ce fameux dialogue, de sources bien introduites dans le cercle libéral disent que le Pds après une réunion houleuse et secrète dans ce sens risque dans les jours à venir de se retirer tout bonnement car a une semaine de la date du démarrage il n’y a aucune lisibilité, aucune information crédible ni termes de référence mis à la disposition des libéraux.

VERS UN BOYCOTT DU PDS

Le SGN du Pds Abdoulaye Wade et ses militants se posent les questions à savoir Dialoguer, oui mais Comment ? Dialoguer Oui mais pourquoi ?  Dialoguer Oui mais sur quelles modalités ? Dialoguer Oui mais à quelles fins ?  Selon des sources du journal "l’indépendant", Si le dialogue lancé par la majorité n’est pas sincère ou constituerait un piège politique pour faire passer un agenda caché. Soit le report des élections ou un autre subterfuge politique, le pds dira niet et considère que c’est peine perdue.

Un sacré coup au Dialogue national 

Par conséquent Il faut comprendre que le retrait du Pds porterait un sacré coup au Dialogue national  car aucune autre force politique significative de l’opposition, ne saurait crédibiliser ces concertations surtout avec le refus de Yewwi, du Pastef et du F24 de s’asseoir avec le président Macky Sall. Avec cette nouvelle donne des inquiétudes et incertitudes planent réellement sur le chemin du dialogue.
Lisez encore

Nouveau commentaire :






AUTRES INFOS

Bravador : L'Influenceur Ivoirien au Service d'Ousmane Sonko

Nécrologie : Décès de l'artiste Bah Moody

Mbao : Saisie de 150 kg de Yamba par la Gendarmerie, le conducteur en fuite

Etats Unis : Ibrahima Sall, fils de l'ancien Président Macky SALL, diplômé de l'Université de Fordham

Arabie saoudite : le premier défilé de maillots de bain organisé

Mariam BA LAGARÉ, l'étoile de la musique mandingue, a frappé fort avec son nouveau single "Ne Wolo la Bamako"

La Revue de Presse de Fatou Thiam Ngom du Samedi 18 mai 2024 (wolof)

Diaba Sora : Entre luxe et controverses, son séjour à Paris sous les projecteurs

Mystère et Élégance : Le Mariage secret de la fille de l'entrepreneur Ngom

Falsification d'Identité : Le Gardien du Stade Mbour, Prince Hally Guèye, suspendu pour le Reste de la Saison"


Flux RSS

Inscription à la newsletter