Dernière minute : le Sénégal décide d'expulser Kémi Séba

Mercredi 6 Septembre 2017

Dans quelques heures, voire quelques minutes Kémi Séba sera expulsé du Sénégal. Kémi Séba a été conduit à l’aéroport par des policiers à bord d'une voiture banalisée de couleur noire devancée et suivie par deux véhicules de couleur blanche.

Les policiers qui ont quelques heures auparavant procédé à l'arrestation de Kémi Séba à Sacré Coeur, non loin de la boulangerie jaune ont fait croire à sa femme qu'ils l'emmenaient chez lui. Pour l'heure, rien n'a filtré sur les causes de cette nouvelle arrestation de la tête de file d'Urgences panafricanistes mais tout porte à croire que ses dernières déclarations y ont été pour quelque chose. En effet, emprisonné puis relâché pour avoir brulé un billet de 5000 francs CFA lors d'un rassemblement à la place de la nation plus connue sous le nom de Place de l'Obélusque, Kémi Séba a multiplié les sorties médiatiques pour s'en prendre à Macky Sall qu'il a traité de traitre. Dakaractu suit cette affaire de près et vous tiendra informés de toutes les évolutions qu'elle connaîtra. C'est aussi le lieu de déplorer la confiscation par les policiers de la caméra de l’équipe de Dakaractu dépêchée sur place.



AUTRES INFOS

Léa Soukeyna Ndiaye citée dans une rocambolesque affaire…

Le président français arrive à Saint-Louis : la mairie refait toutes les routes !

Rihanna annonce un projet de 187 milliards au Sénégal

Scandale: le bois Casamançais en Gambie, un blanc revendique...

Wally Seck : Tout ce que vous ne saviez pas sur sa fortune

Encore une journaliste nue sur un site de film X



La Casamance entre chagrin et colère après les meurtres !

Le fils d’une victime raconte: «Mon papa n’avait pas le choix en se rendant dans la foret. Car il n'y a rien à Ziguinchor... »

Assassinats de 13 personnes: les obsèques ont commencé à Ziguinchor (Regardez)

Les dérapages de Pierre Atépa Goudiaby sur la tuerie de Boffa

Audio: « Atepa Goudiaby doit être arrêté et entendu sur la tuerie de Boffa »

Les gendarmes "racketeurs" ont été sanctionnés

Les graves accusations du MFDC sur le Gouverneur, la gendarmerie et le procureur de Ziguinchor