Deal: qui est derrière le marché des bulletins de vote non "utilisés" des législatives ?

Jeudi 10 Août 2017

Deal: qui est derrière le marché des bulletins de vote non "utilisés" des législatives ?
Pour les législatives de 2017, plus 349 millions de bulletins ont été imprimés pour 47 listes. Mais il y’a un fait, qui échappe souvent les Sénégalais, c’est l’affaire des bulletins non utilisés.  Depuis 1970, à nos jours, il y’a un groupe d’inconnus qui empochent facilement des millions sur bulletins de vote de retour des centres de vote. Pour cette année un photographe de votre site préféré exclusif.net a constaté dans les plusieurs coins de la capitale des mouvements des bulletins vers les grands commerçants et souvent transportés à bord des taxis bagages ou encore calèches en pleines journée au vu et au su de tout le monde. Nous parions que ce n’est pas gratuite. Car une dame qui vend des sandwiche, nous a fait savoir qu’elle a acheté deux Kilogrammes des bulletins pour un budget de 550FCFA. Le ministre de l’intérieur est interppelé… 



AUTRES INFOS

Maïmouna Bousso : "C'est Macky Sall qui a détruit ma maison"

Simon Sène fait danser la République : Mbaye Ndiaye chauffe encore le podium

Mawa, un récital de coran pour le retour de la paix en Casamance

Ama Baldé: « Je veux devenir roi des arènes »

Selbé, tais-toi !… Nguir Yalla, noppil !!

Vidéo: Apres la défaite de Papa Sow, la voiture de Moustapha Gueye volée



Idrissa Seck à Macky Sall: « Ne fuyez pas le débat et n'occulte pas la question Petrotim»

Dionne révèle ce que Bamba Fall cachait : «Tu as dit que tu admires le président et sa femme Marieme Faye»

Gestion sobre: l'avion présidentiel Sénégalais est allé chercher Weah au Liberia. Et qui paye la facture ?

Awa Ndiaye: «sur l'affaire Seneporno, le premier ministre m'a dit... »

Le président Pape Mactar Diallo : «L' alternance de 2012, a été fourvoyée par la dynastie Faye Sall»

Mbaye Ndiaye assume: « Khalifa Sall, c’est mon ami et pour rien au monde, je ne vais me mettre sur la place publique pour le dénigrer, jamais ! » regardez

Macky Sall à ses proches: «il faut laisser les gens de l'opposition bavarder, ils n'auront rien en 2019...»