Exclusif.net, la vérité

Commune de Ouonck: au moins 2.000 FCFA, pour retirer sa carte d'électeur


Rédigé le Vendredi 30 Juin 2017 à 22:17



Commune de Ouonck: au moins 2.000 FCFA, pour retirer sa carte d'électeur
Le 30 juillet prochain sera tout sauf des élections législatives sérieuses. En effet tous le processus est entravé de manquements énormes. Dans certaines commune rurale, il n’y a même pas de commission de distribution de cartes d’électeurs à jour et à 30 jours du scrutin.

Des centaines de milliards sont en train d’être dépensés pour bénir un fiasco aux prochaines élections législatives de juillet prochain. Rien que pour la confection des cartes des milliards ont été décaissés pour la société IRIS, qui a montré ses limites. Au finish de 6 millions de Sénégalais ont été inscrits sur les 14 millions que compte les Sénégal. Et 98% des citoyens inscrits, n’ont pas encore reçu leurs nouvelles cartes d’identités biométrique. Et pourtant cela ne devrait pas dépasser le délai de 72 heures à partir du délai d’inscription. Mais force est de constater que le ministre de l’intérieur, Abdoulaye Daouda Diallo et Cie cachent la vérité aux Sénégalais.
 
Des centaines de milliards sont en train d’être dépensés pour bénir un fiasco aux prochaines élections législatives de juillet prochain. Rien que pour la confection des cartes des milliards ont été décaissés pour la société IRIS, qui a montré ses limites. Au finish de 6 millions de Sénégalais ont été inscrits sur les 14 millions que compte les Sénégal. Et 98% des citoyens inscrits, n’ont pas encore reçu leurs nouvelles cartes d’identités biométrique. Et pourtant cela ne devrait pas dépasser le délai de 72 heures à partir du délai d’inscription. Mais force est de constater que le ministre de l’intérieur, Abdoulaye Daouda Diallo et Cie cachent la vérité aux Sénégalais.
 
Puisque Dakar n’est pas le Sénégal, nous avons enquêté dans certaines communes de l’intérieur du Sénégal. A Bignona par exemple des commissions ne sont pas visibles dans les communes. La commune de Ouonck, qui polarise plus d’une vingtaine de villages n’a pas de commission de distribution de carte. Pour retirer sa carte il faut débourser au moins de 2000 FCFA. C’est-à-dire se faire transporter jusqu’à dans l’arrondissement de Thenghory. Dés fois le citoyen peut revenir bredouille. Pour Cheikh Tidiane Diedhiou un proche de Khalifa Sall dans la commune, il y’a un véritable sabotage en cours. « Les retraits sont en train de se faire dans presque toutes les communes sauf ici. Car il n’y pas de commissions.  Pour retirer une carte, il faut aller à Bignona. Pour se rendre labas, il faut débourser près de 2000 FCFA rien que Ouonck et Bignona c’est 1400. Et A partir de Bignona, il faut prendre un taxi pour aller à Tenghory » a-t-il révélé. Ngnamo Sané, coordinateur de l’APR dans la commune, soutient que des efforts sont en train d’être faits pour pallier certaines difficultés à la population rurale. « Certes nous n’avons pas encore de commission à Ouonck, mais nous menons des séances de sensibilisations auprès de nos militants, sur la nécessité d’aller retirer leurs cartes. Mais le mieux c’est d’avoir une commission dans la commune et nous menons ce combat. »



Facebook

Charlie Hebdo provoque la Turquie avec une carricature de leur président de la république

Casa Sport: Levée des sanctions contre certains supporters du comité "Allez Casa"

Ziguinchor: Le président du "Casa Sport" dévoile les grands projets du club

KAWTEF – Ndella Madior Diouf : « Goor Bouy Barame…. Da Wara Dagg Ay Wéwam Sinon Plaisir $Exuel Dou Ame… »

L'actrice Bidew célèbre son anniversaire avec un message émouvant

Vidéo: Les images satellites de l'explosion d'une pirogue au large de Dakar

Free déçoit déjà: Son internet mobile ne marche pas

Boycott des produits français: Le président du Medef appelle les entreprises à "résister au chantage"

Nécrologie: La journaliste Awa Dabo est décédée

Ziguinchor: Les journalistes à l'école de la "non violence"