Menu




Commune de Ouonck: au moins 2.000 FCFA, pour retirer sa carte d'électeur

Vendredi 30 Juin 2017

Commune de Ouonck: au moins 2.000 FCFA, pour retirer sa carte d'électeur
Le 30 juillet prochain sera tout sauf des élections législatives sérieuses. En effet tous le processus est entravé de manquements énormes. Dans certaines commune rurale, il n’y a même pas de commission de distribution de cartes d’électeurs à jour et à 30 jours du scrutin.

Des centaines de milliards sont en train d’être dépensés pour bénir un fiasco aux prochaines élections législatives de juillet prochain. Rien que pour la confection des cartes des milliards ont été décaissés pour la société IRIS, qui a montré ses limites. Au finish de 6 millions de Sénégalais ont été inscrits sur les 14 millions que compte les Sénégal. Et 98% des citoyens inscrits, n’ont pas encore reçu leurs nouvelles cartes d’identités biométrique. Et pourtant cela ne devrait pas dépasser le délai de 72 heures à partir du délai d’inscription. Mais force est de constater que le ministre de l’intérieur, Abdoulaye Daouda Diallo et Cie cachent la vérité aux Sénégalais.
 
Des centaines de milliards sont en train d’être dépensés pour bénir un fiasco aux prochaines élections législatives de juillet prochain. Rien que pour la confection des cartes des milliards ont été décaissés pour la société IRIS, qui a montré ses limites. Au finish de 6 millions de Sénégalais ont été inscrits sur les 14 millions que compte les Sénégal. Et 98% des citoyens inscrits, n’ont pas encore reçu leurs nouvelles cartes d’identités biométrique. Et pourtant cela ne devrait pas dépasser le délai de 72 heures à partir du délai d’inscription. Mais force est de constater que le ministre de l’intérieur, Abdoulaye Daouda Diallo et Cie cachent la vérité aux Sénégalais.
 
Puisque Dakar n’est pas le Sénégal, nous avons enquêté dans certaines communes de l’intérieur du Sénégal. A Bignona par exemple des commissions ne sont pas visibles dans les communes. La commune de Ouonck, qui polarise plus d’une vingtaine de villages n’a pas de commission de distribution de carte. Pour retirer sa carte il faut débourser au moins de 2000 FCFA. C’est-à-dire se faire transporter jusqu’à dans l’arrondissement de Thenghory. Dés fois le citoyen peut revenir bredouille. Pour Cheikh Tidiane Diedhiou un proche de Khalifa Sall dans la commune, il y’a un véritable sabotage en cours. « Les retraits sont en train de se faire dans presque toutes les communes sauf ici. Car il n’y pas de commissions.  Pour retirer une carte, il faut aller à Bignona. Pour se rendre labas, il faut débourser près de 2000 FCFA rien que Ouonck et Bignona c’est 1400. Et A partir de Bignona, il faut prendre un taxi pour aller à Tenghory » a-t-il révélé. Ngnamo Sané, coordinateur de l’APR dans la commune, soutient que des efforts sont en train d’être faits pour pallier certaines difficultés à la population rurale. « Certes nous n’avons pas encore de commission à Ouonck, mais nous menons des séances de sensibilisations auprès de nos militants, sur la nécessité d’aller retirer leurs cartes. Mais le mieux c’est d’avoir une commission dans la commune et nous menons ce combat. »





Inscription à la newsletter

TV& RADIOS

Rapatriement massif de migrants clandestins: L'Espagne et le Sénégal signent des accords

Vidéo: Titi fait pleurer Alima Dionne de Sen Tv le jour de son anniversaire

Benoit Sambou assène ses vérités: "Les populations sont fatiguées des discours creux et des promesses sans lendemain..." (REGARDEZ)

Me Wade: "Vendre des licences de pêches à n'importe qui pour toucher 50 ou 120 millions de commission, c'est scandaleux " (REGARDEZ)

Zodwa Wabantu: « Si un homme ne dort pas après avoir fait l’amour croyez-moi, vous avez échoué en tant que femme »