Menu

Cameroun : le plus jeune joueur de la CAN épinglé pour fraude sur l’âge

Lundi 11 Mars 2024

Pas moins de 61 joueurs viennent d'être provisoirement déclarés inéligibles par la Fédération camerounaise de football (Fecafoot) pour les play-offs du championnat (MTN Elite One), en raison de leur double identité ayant faussé leur âge réel.

Voilà une nouvelle affaire qui risque d'agiter encore plus le football camerounais et la présidence de Samuel Eto'o, déjà ponctuée par de nombreuses polémiques. En effet, Afrikfoot nous apprend que pas moins de 61 joueurs viennent d'être provisoirement déclarés inéligibles par la Fédération camerounaise de football (Fecafoot) pour les play-offs du championnat (MTN Elite One), en raison de leur double identité ayant faussé leur âge réel.

Nathan Douala...mis en cause

Parmi les joueurs mis en cause, on en recense notamment 13 de la Yong Sport Academy, 7 de Victoria United et de l'AS Fortuna ou encore 5 de l'UMS de Loum. Si la plupart des footballeurs cités et relayés par le compte X AllezLesLions sont inconnus au bataillon, un nom attire tout de même l'attention : celui de Nathan Douala. Et pour cause, ce milieu de terrain “à l'ancienne” qui évolue dans le club de Victoria United dans le championnat local avait été sélectionné à la surprise générale pour la Coupe d'Afrique des Nations 2023. Ce qui n'avait pas manqué de faire polémique…

Si sa sélection avait fait jaser, c'est d'abord en raison de son apparence. De nombreux supporters et suiveurs du football camerounais estimaient que Nathan Douala faisait plus que son âge (17 ans), qui faisait de lui le plus jeune joueur de la CAN. Avec les récentes révélations – même si on ne connaît toujours pas son âge réel – il se trouve que ses détracteurs avaient visiblement raison. D'autre part, le fait de le voir intégrer le groupe de Rigobert Song avait été contesté dans la mesure où la proximité entre le Président de Victoria United, où il évolue, et Samuel Eto'o avait alimenté des spéculations sur d'éventuelles influences en coulisses favorisant sa sélection.

Pas de sanction de la CAF ?

Par chance pour le Cameroun, Douala, devenu le chouchou de la sélection durant le tournoi, n'avait figuré sur aucune feuille de match en Côte d'Ivoire et aucune sanction de la Confédération africaine de football (CAF) n'est donc visiblement à craindre. En revanche, le joueur, comme tous ceux concernés par cette affaire, et son club de Victoria United risquent une grosse sanction de la part de la Fecafoot. A noter que seuls 4 équipes du championnat camerounais ont échappé à ce scandale de fraude sur l'âge supposée : Coton Sport de Garoua, Canon de Yaoundé, Stade Renard de Melong, et Aigle Royal de la Menoua.
Lisez encore

Nouveau commentaire :






AUTRES INFOS

Touba : un dealer arrêté avec 89 cornets de chanvre indien

La Revue de Presse de Fatou Thiam Ngom du Mardi 23 Avril 2024 (wolof)

La Revue de Presse de Fatou Thiam Ngom du Lundi 22 Avril 2024 (wolof)

La Une du journal le Reveil du Avril 22 Avril 2024

Le Clasico tourne en faveur du Real Madrid grâce à Jude Bellingham et se rapproche du titre

Manchester United se qualifie pour la finale après un duel intense contre Coventry City

Bayer Leverkusen maintient son invincibilité avec un nul de dernière minute contre Dortmund (1-1)

Réaction épique de Liverpool : Victoire cruciale à Fulham après l'échec en "Europa League"

Éducation en Casamance : Macky Sall félicite Dieynaba Goudiaby lors des Assemblées du Printemps du FMI et de la Banque Mondiale

Saudi Pro League : Sadio Mané offre la victoire à Al-Nassr...


Flux RSS

Inscription à la newsletter