Barth paye deux avocats pour défendre Assane Diouf

Mercredi 30 Août 2017

Barthélémy Dias veut soutenir Assane Diouf. Face à la presse ce mercredi, il a annoncé qu’il mettra deux avocats à la disposition du rapatrié d’Amérique, qui est actuellement entre les mains des forces de sécurité. 

«J’ai décidé de constituer 2 avocats pour sa défense. Me Khourechi Ba et Me Demba Ciré Bathily. J’ai aussi décidé de prendre en charge tous les frais de restauration d’Assane Diouf durant son séjour carcéral. Car il sera emprisonné pour soit disant offense au chef de l’Etat, en oubliant que le chef de l’Etat passe tout son temps à offenser le peuple sénégalais, en violant la constitution et les textes », a indiqué l’édile socialiste. 

 «Je voudrais dire aujourd’hui que j’adhère au principe du combat de M. Assane Diouf. J’adhère au principe du combat de tous ces sénégalais et de toutes ces sénégalaises qui expriment, à leur façon, notre amertume, notre désolation de constater la dictature qu’on est en train d’installer au Sénégal. Et à ce titre, je voudrais dire à sa famille, à tous ses amis et à tous ces sénégalais qui le soutiennent qu’ils ne seront pas seuls dans ce combat », a-t-il ajouté face à la presse. 



AUTRES INFOS

Léa Soukeyna Ndiaye citée dans une rocambolesque affaire…

Le président français arrive à Saint-Louis : la mairie refait toutes les routes !

Rihanna annonce un projet de 187 milliards au Sénégal

Scandale: le bois Casamançais en Gambie, un blanc revendique...

Wally Seck : Tout ce que vous ne saviez pas sur sa fortune

Encore une journaliste nue sur un site de film X



La Casamance entre chagrin et colère après les meurtres !

Le fils d’une victime raconte: «Mon papa n’avait pas le choix en se rendant dans la foret. Car il n'y a rien à Ziguinchor... »

Assassinats de 13 personnes: les obsèques ont commencé à Ziguinchor (Regardez)

Les dérapages de Pierre Atépa Goudiaby sur la tuerie de Boffa

Audio: « Atepa Goudiaby doit être arrêté et entendu sur la tuerie de Boffa »

Les gendarmes "racketeurs" ont été sanctionnés

Les graves accusations du MFDC sur le Gouverneur, la gendarmerie et le procureur de Ziguinchor