Ansoumana Sané: « la COJER s’en est acquitté avec dévouement et loyauté »

Jeudi 14 Septembre 2017

Chers camarades de la Cojer nationale. Chers responsables de l’alliance pour la république (APR). En politique, il est accepté par tous les observateurs avertit que les jeunesses des partis politiques sont la pièce motrice et la première force. Ce constant est plus vrai aujourd’hui au 21éme siècle.

La jeunesse politique, c'est elle qui  anime l'action et l'idéologie d’un parti vers la jeunesse notamment les élèves du secondaire, des universités ou des écoles supérieures, en organisant divers activités afin de massifier leur parti.
Ce rôle importantissime, la convergence des jeunesses républicaines de l’APR s’en est acquitté avec dévouement et loyauté.

Elle n’a ménagé aucun effort pour le triomphe des idéaux du parti et de la vision de son Excellence Macky Sall, Président de la République. Face aux tentatives de manipulation de l’opinion publique par une opposition en perte de vitesse et d’initiatives, la Convergence des Jeunesses républicaines (COJER) s’est investi de la mission de vulgariser les réalisations du Président Macky SALL et du Gouvernement.

Ce choix assumé devant Dieu et les hommes n’a jamais varié.
De la caravane feusseul yonu yokkuté, au programme DAKAR capitale républicaine, en passant par la caravane des inscriptions sur les listes électorales et les week end politiques décentralisés. Sans oublier l’université républicaine, seule activité politique inscrit dans l’agenda du parti.

La Cojer a toujours répondu présente face aux défis qui l’interpellaient.
Qu’il pleuve ou qu’il vente la Cojer unie comme un seul homme a toujours montré son dévouement et sa volonté à accompagner le Président Macky Sall.
Malgré son absence totale dans les gouvernements passés, son inexistence dans les autres institutions du pays notamment l’assemblée nationale, le conseil économique social et environnemental, le haut conseil des collectivités territorial, elle n’a jamais renoncé au combat.

Il est évident que face à une telle situation que nous posions enfin une bonne fois pour tout le débat de la place que nous occupons dans l’appareil d’Etat.
A l’évidence, nous sommes victime de notre loyauté envers le Président Macky Sall, notre seul leader pour qui nous nous battons nuit et jour pour sa réussite.
La jeunesse républicaine est laissée en rade au moment où le coordonnateur de la jeunesse socialiste Bounama Sall est élue député à l’assemblée nationale, au moment où la responsable de la commission féminine de la dite formation  Yéya Diallo est elle aussi honorable député.

Non reconduit, le responsable des jeunes de l’AFP Zator Mbaye est nommé lui aussi ministre conseiller du Président de la république. Le responsable de l’UJTL Toussaint Manga passe comme député à la faveur de la démission de l’ancien Président Abdoulaye Wade à l’Assemblée nationale.

Pendant ce temps la jeunesse républicaine attend toujours encore et encore.
N’avez-vous pas confiance en votre jeunesse ?  La réponse nous échappe.
L’heure est grave et il serait plus grave de ne pas l’admettre.

Ansoumana Sané
Coordonnateur Cojer département Bignona
Membre SEN/Cojer
Coordonnateur APR commune de Sindian 



AUTRES INFOS

Anniversaire: le président Macky Sall fête ses 55 ans aujourd’hui !

Voici l’imam qui a été égorgé par son fils

Woré Sarr recadre Abou Lahad Sadaga : « Vous êtes impoli, mal élévé et discourtois»

Le Président de la République Macky Sall dans le pavillon présidentiel de l'AIBD

Ces spécialistes de la santé mentale qui diagnostiquent Donald Trump

Gambie : le renouveau du tourisme un an après Jammeh



Me Abdoulaye Wade : « Pourquoi j’ai donné au plus grand Aéroport moderne du Sénégal le nom de Blaise Diagne.»

Blague de Macron et départ du président burkinabè: «pause technique» ou «incident diplomatique» ?

Macron aux africains: «Vous ne devez qu'une chose pour les soldats français : les applaudir»

Réactions en Afrique sur les réseaux sociaux après le discours d'Emmanuel Macron

Vidéo: Macron humilie le président Burkinabé et ses étudiants "Vous m'avez parlé comme si j'étais le Président du Faso"

Vidéo: Touba met en garde les polémistes, insulteurs et activistes

SAMEDI: Khalifa Ababacar Sall le jour de son jour