Menu

"Anse Bernard ": Ousmane Sonko lance un plan d'urgence pour sauver la plage

Lundi 1 Juillet 2024

 L'arrivée d'Ousmane Sonko à Anse Bernard a été marquée par un accueil enthousiaste de la part des Dakarois et des visiteurs avides de profiter de cet endroit emblématique. Cette plage, pour beaucoup, représente un havre de paix au bord de l'océan Atlantique, mais pour Ousmane Sonko, elle incarne un symbole de lutte contre la privatisation abusive des espaces publics.

L'événement a débuté par une visite impromptue des commerces locaux, où le Premier ministre a pu échanger avec les habitants et sentir le pouls de la communauté. Cependant, c'est lors de sa rencontre avec Souleymane Diallo, président de l'ONG Otra Africa, que les enjeux cruciaux ont été mis en lumière. Diallo a exposé la frustration croissante des résidents de Dakar-Plateau, incapables d'accéder librement à certaines parties de la plage pour leurs loisirs et activités sportives habituelles.

Ousmane Sonko a rapidement pris la parole pour dénoncer la situation. « Vous voyez toute cette surface, il s’agit d'un domaine public maritime qu’il ne faut absolument pas toucher », a-t-il martelé, pointant du doigt les parcelles morcelées et attribuées à divers privés. Sonko a mis en exergue l'injustice que représente la privatisation de ces terres, équivalant selon lui à des milliards de francs CFA octroyés à quelques-uns au détriment de la population.

Le chef du gouvernement n'a pas mâché ses mots sur les conséquences de telles pratiques. « Les procédures pour le déclasser sont très complexes. Il est donc inacceptable d’octroyer ces terres à des privés, notamment des hôteliers, au détriment du peuple », a-t-il déclaré, soulignant l'urgence de protéger et de réhabiliter la plage d'Anse Bernard pour que tous les citoyens puissent en profiter équitablement.

Face à cette crise imminente, Ousmane Sonko a pris des mesures fermes en chargeant le ministre de l’Urbanisme et de l’Aménagement du Territoire de concevoir un plan d'urgence. Ce plan vise à restaurer l'accès public à la plage et à empêcher toute nouvelle privatisation des espaces côtiers. « Protéger ce littoral est crucial pour garantir son accès libre et permanent à tous les citoyens », a-t-il conclu, appelant à une mobilisation collective pour sauvegarder ce patrimoine naturel vital.

En somme, cette visite de Ousmane Sonko à Anse Bernard a non seulement révélé les défis auxquels fait face la communauté locale mais a aussi catalysé une action gouvernementale urgente pour préserver l'intégrité et l'accessibilité de cette plage emblématique.
Lisez encore

Nouveau commentaire :




AUTRES INFOS

Nécrologie : Sidiki Diabaté annonce le décès de son père

Didistone Olomide : « Ceux qui aiment la solitude sont ceux qui ont payé cher la fausse compagnie »

FPO : Serge Malou limogé

Média : Babacar Ndiaye, animateur à la RTS, porté disparu

Summertour 2024 : Youssou Ndour et son groupe débutent à Mallorca

La Revue de Presse de Fatou Thiam Ngom du jeudi 18 juillet 2024 (wolof)

Préparation aux examens : comment mémoriser facilement davantage

Almadies : Amadou Loum Diagne obtient un financement de 81 millions de dollars pour construire des hôtels de luxe

France : Aubameyang quitte l'Olympique de Marseille

Foot : Les Lionnes confirment leur supériorité face à la RD Congo avec une victoire 2-0



Flux RSS

Inscription à la newsletter