Menu

Aliou CISSE : «On a la pression et c’est normal»

Lundi 15 Janvier 2024

Le sélectionneur national, Aliou Cissé, a fait à la presse ce dimanche pour aborder l’entrée en lice des champions d’Afrique, ce lundi (14h) contre la Gambie. Pour El Tactico, il ne faudrait pas que la pression prenne le dessus sur le jeu.


Aliou CISSE : «On a la pression et c’est normal»
 A quelques heures du premier match du champion d’Afrique, comment le groupe prépare ce derby contre la Gambie ?

Aliou CISSE : On connait la Can. Les 24 sélectionneurs qui sont présents à cette Coupe d’Afrique ont la pression, c’est normal. Pour nous, la bonne pression pour gagner, c’est celle qui motive ; et pas cette pression néfaste qui abime le joueur ou le coach ou encore l’environnement où nous vivons. Nous sommes à notre quatrième Can, et on a emmagasiné énormément d’expérience. On sait aussi qu’on est attendu, et il y a beaucoup de favoris. Nous sommes focus sur notre premier match, contre la Gambie. C’est le plus important pour nous, parce qu’on à cœur de rentrer dans cette compétition de la meilleure façon. Mais, il ne faut pas que l’enjeu de cette Can, ses attentes prennent le dessus sur le jeu.

Jouer à 14h, surtout qu’il fait actuellement chaud à Yamoussoukro, n’est-il pas un handicap pour les joueurs ?

C’est difficile de jouer à 14h. J’ai déjà parlé de cette situation quand la programmation de la Caf est sortie. Nous sommes en Afrique, c’est la Can ; ce n’est pas la Champions League. Il faudra nous adapter à ces situations. Il n’y a aucun médecin qui préconiserait de jouer à 14h. Mais, on doit s’adapter le plus rapidement possible. C’est ce qu’on a fait deux fois en essayant de caler nos entrainements à cette heure (14h).

L’adversaire jouera certainement le «match de sa vie», qui aura un double caractère. Non seulement, il sera en face du Champion d’Afrique mais également en face d’un voisin. Etes-vous conscient de cela ?

Le Sénégal part favori, parce que nous avons gagné la Can, mais la Gambie est sur le bon chemin. Ces dernières années, s’il y a une sélection africaine qui a fait un bond en avant avec de bons résultats, c’est la Gambie. C’est une équipe qui a vraiment progressé. Nous la prenons avec beaucoup de respect pour pouvoir bien aborder ce match et essayer de faire le meilleur résultat possible. Nous savons que c’est un match difficile qui nous attend. Nous ne sous-estimons personne.

On parle souvent de l’inefficacité offensive des attaquants…

Ne pas avoir Boulaye est une grosse perte. On a, toutefois, d’autres joueurs qui sont capables d’être à la hauteur. Ce groupe est homogène avec beaucoup de qualités. J’ai plusieurs flèches à mon arc qui me permettent de pouvoir changer les joueurs. Ce qui va être important dans ce match, c’est de retrouver l’efficacité offensive et être costaud défensivement. Etre attentif sur les transitions de cette équipe. Ils aiment défendre, jouer les contres, dans des transitions rapides et sur des contre-attaques. A nous d’être patients, calmes, de ne pas confondre vitesse et précipitation. On a des arguments pour ce match.
media net

Nouveau commentaire :






AUTRES INFOS

Coup de filet en Europe : Démantèlement d'un Réseau de trafic d'Anabolisants

N'guessan Andréa Naomi : Au-delà des apparences, l'authenticité triomphe

Aicha Sall incarne la sophistication dans 'Emprises' : Une interprétation remarquable

Entre Chic et Détente : Le Style Inimitable de Fabintou dans Baabel

Entre Talent et Charisme : Le phénomène Dieynaba Tall et son ascension dans l'industrie Télévisuelle Sénégalaise

La Une du journal le réveil du 18 avril 2024

Sadio Mané : "Nous bâtirons l’héritage d’une Afrique saine et prospère"

Des Cadres Chrétiens de Pastef-les-Patriotes, reçus par Monseigneur Benjamin Ndiaye

La Revue de Presse de Fatou Thiam Ngom du Jeudi 18 Avril 2024 (wolof)

Le scandale de Rio : Une femme tente de manipuler son oncle décédé pour de l'argent


Flux RSS

Inscription à la newsletter