Menu




47 listes : Macky Sall souhaite un consensus pour les élections législatives

Mardi 27 Juin 2017

Le président de la République, Macky Sall, espère que la Commission électorale nationale autonome (CENA) et les acteurs politiques trouveront ‘’un modus operandi’’ permettant un bon déroulement du scrutin législatif du 30 juillet auquel prendront part 47 listes de partis et coalitions de partis. ’’J’espère que la Commission électorale nationale autonome (CENA) et les acteurs politiques pourront trouver les convergences qui permettront, suite à la prolifération des listes aux législatives, de trouver un modus operandi permettant aux citoyens d’exercer leur devoir civique sans grande entrave’’, a-t-il dit lundi. Le président Sall s’exprimait après avoir accompli la prière marquant la fin du ramadan à la Grande mosquée de Dakar. Un nombre record de 47 listes a été enregistré pour les élections du 30 juillet. Les acteurs politiques et les observateurs craignent des difficultés dans le déroulement du scrutin. Pour le président de la République, la CENA, en sa qualité d’organe de contrôle des élections, doit appeler au dialogue les acteurs, la majorité, l’opposition, les non alignés pour que les élections du 30 juillet soient un ‘’renforcement’’ de la démocratie sénégalaise et non ‘’un recul’’. ‘’Le Sénégal est un pays où les élections se tiennent depuis 1860. Les élections ne doivent pas être source de problèmes si les acteurs ne veulent que la paix et le développement du pays. Le gouvernement ne fera que ce que dicte la loi. Nous avons apporté toutes les facilités, les cartes d’identité biométriques vont permettre une garantie de transparence. Personne ne va voter deux fois’’, a fait savoir Macky Sall. Le chef de l’Etat a souligné que les élections législatives le 30 juillet sont‘’’ une étape dans la marche démocratique du Sénégal’’.





Inscription à la newsletter

TV& RADIOS

Zodwa Wabantu: « Si un homme ne dort pas après avoir fait l’amour croyez-moi, vous avez échoué en tant que femme »

L'adjointe au maire Diénéba Dabo: «Si on veut que l'émigration clandestine cesse, il faut donner aux gens les raisons de rester »

Idrissa Seck révèle son "deal" avec Macky: "En route pour 2035 et au-delà"

Pr Moussa Baldé sur le prix du KG d'arachide fixé à 250 FCFA:" Le président Sall vient de monter, qu'il faut d'abord l'émergence du monde rural..."

Une nouvelle vidéo: Le fils d'IBK se fait masser par des pro&tituées