Menu

​ Mauritanie : le bienfaiteur de la communauté Omarienne, Thierno Cheikh Oumar Bachir Tall pose la première pierre de la Zawiya cheikh Oumar Al Foutiyou Tall

Jeudi 10 Août 2023

Une source de paix et de concorde entre le Sénégal et la Mauritanie, deux pays frères!


Dans le cadre de ses traditionnelles tournées religieuses organisées à l'intention des dahiras Konu de l'intérieur du pays et de la Diaspora, Cheikh Oumar Mouhamadoul Bachir Tall, le bienfaiteur de la communauté Omarienne et guide moral de ces Dahiras dont l'importance pour la société dans toutes ses composantes n'est plus à démontrer, était depuis le jeudi 03/08/2023 en République Islamique de Mauritanie, terre de paix et d'hospitalité, connue pour son fort ancrage dans les principes sacro-saints de l'islam et de la Sunnah du prophète Mouhamad PSL. 

Au-delà de la religion qui constitue indubitablement le mobile essentiel de ses déplacements plus qu'importants, le guide moral des dahiras Konu y était également pour prêcher la bonne parole à l'intention des musulmans en général et de la jeunesse des dahiras Konu, en particulier ( une cible quelque peu désemparée et de plus en plus en perte de repères. ), mais aussi et surtout pour œuvrer dans le but de raffermir les relations de bon voisinage entre le Sénégal et la Mauritanie, deux pays, un même peuple uni par la grâce du tout-puissant, par l'histoire, la Géographie et même par la culture. 
Cet importantissim périple qui a démarré le jeudi 03/08/2023, comme indiqué dans la partie introductive, a pris fin ce mardi 08 du même mois. 


La première étape aussi glorieuse que les autres, a été lancée à Rosso, une zone essentiellement peuplée de Noirs qui s'activent sur tout le long de la rive droite du fleuve Sénégal, dans l'agriculture et l'élevage. De PK3 à Tékane , en passant par Wouro Mbarick Diaw,Tougué, Kéque, localités qui avaient payé le plus lourd tribut lors des évènements regrettables de 1989, le guide moral des Konu a adressé aux populations trouvées sur place, un message réconfortant de soutien et de prières. Il n'a pas manqué de plaider leur cause auprès des autorités mauritanienne et ces dernières ne se sont fait pas prier pour accéder à sa requête. 

 


Ces populations dont le seul et unique objectif est de voir leurs activités retrouver leur lustre d'antan, ont salué à sa juste valeur l'excellent plaidoyer du chef religieux en leur faveur. Après la zone de Rosso, Cheikh Oumar Mouhamadoul Bachir a fait cap sur Nouakchott, la capitale. Arrivé sur les lieux aux environs de 22 heures , il a eu droit à un accueil chaleureux de la part aussi bien de la communauté sénégalaise que de la population mauritanienne en liesse. 


Les autorités diplomatiques sénégalaises et celles étatiques mauritaniennes, ainsi que les forces de défense et sécurité ont chacune en ce qui la concerne joué sa partition pour la réussite de cet accueil plus que mémorable. Sur place, le bienfaiteur a animé un nombre important de conférences à l'intention des disciples et a même accordé des audiences et autres entrevues à la communauté sénégalaise résidant à Nouakchott. 

Cerises sur le gâteau, le Cheikh a profité de son séjour qui restera sans conteste gravé dans les annales, pour procéder à la pose de la première pierre de la future Zawiya Cheikh Oumar Al Foutiyou Tall. Cet important rendez-vous a enregistré la présence remarquée et remarquable de l'ambassadeur du Sénégal en Mauritanie, son excellence M. Moustapha Ndour, du coordonnateur de la Zawiya ElHadji Malick Sy, par ailleurs représentant du khalife dans ce pays frère, des représentants de la famille de Serigne Touba et de Mawlana Cheikh Ibrahima Niass, mais aussi des Moukhadams et d'autres Oulémas de la république. À cette occasion la maquette de la future Zawiya dont les travaux vont bientôt démarrer, a été présentée au guide et à toute l'assistance par l'architecte qui était présente à la cérémonie. 


Avant de prendre le chemin du retour au bercail,Cheikh Oumar Mouhamadoul Bachir Tall a rendu des visites de courtoisie aux différents dignitaires religieux et coutumièrs sénégalais qui résident depuis plusieurs décennies en terre mauritanienne. Cette étape a été suivie de très près par nos compatriotes et était considérée par les observateurs avertis comme étant l'apothéose de tout ce qui a été fait jusque là. Au regard de la situation tendue et délétère et surtout de la rupture de tout contact et de toute confiance qui prévalaient entre certains guides religieux, ce déplacement du petit fils de Cheikh Oumar Al Foutiyou Tall a été perçu comme une bouffée d'oxygène par tous ceux qui sont épris de paix et de justice.  En effet, cette opération visant à aller à la rencontre de ces guides a permis, à coup sûr au bienfaiteur de sceller définitivement les retrouvailles entre des parents, des frères de sang, issus d'une même foi en Dieu et ayant un même objectif qui nest autre que la réussite de leur passage d'ici bas et l'acquisition d'une récompense divine future dans l'au-delà. 

 

Lisez encore

Nouveau commentaire :






AUTRES INFOS

Coup de filet en Europe : Démantèlement d'un Réseau de trafic d'Anabolisants

N'guessan Andréa Naomi : Au-delà des apparences, l'authenticité triomphe

Aicha Sall incarne la sophistication dans 'Emprises' : Une interprétation remarquable

Entre Chic et Détente : Le Style Inimitable de Fabintou dans Baabel

Entre Talent et Charisme : Le phénomène Dieynaba Tall et son ascension dans l'industrie Télévisuelle Sénégalaise

La Une du journal le réveil du 18 avril 2024

Sadio Mané : "Nous bâtirons l’héritage d’une Afrique saine et prospère"

Des Cadres Chrétiens de Pastef-les-Patriotes, reçus par Monseigneur Benjamin Ndiaye

La Revue de Presse de Fatou Thiam Ngom du Jeudi 18 Avril 2024 (wolof)

Le scandale de Rio : Une femme tente de manipuler son oncle décédé pour de l'argent


Flux RSS

Inscription à la newsletter