Ziguinchor, pas de parrainage pour Macky Sall (Responsables APR)

Jeudi 9 Août 2018

Depuis le début de cette semaine le président Macky Sall a reçu plusieurs responsables des régions, communes, autres organisation et meme des transhumants sauf ses militants du Sud. En conférence de presse hier, les jeunes responsables de l’APR dans la région de Ziguinchor dénoncent la démarche de Macky Sal, qui consiste à les isoler.




Les jeunes responsables de l’alliance pour la république(APR), de la région de Ziguinchor sont très remontés contre Macky Sall. Pour ce qui est du parrainage, le candidat Macky Sall est averti, les jeunes de Ziguinchor ont décidé de ne pas s’impliquer dans le processus électoral si leurs revendications ne seront pas prises en compte. « Toute activité qui s’inscrit dans la préparation des élections, ne sera pas menée à Ziguinchor tant que le président Sall ne reçoit pas la jeunesse du Sud », a fait savoir Papa Aliou Badji.

 Le président de la république a reçu la semaine dernière les responsables de Matam, certaines communes sous le contrôle de l’opposition et d’autres instances de BBY. Pour Dieneba Goudiaby, cette démarche de leur président de parti, n’est rien d’autre qu’un manque de respect. « Nous les jeune de la Casamance on a jamais bénéficié d'une audience avec le président de la république et pourtant on a toujours réalisé des meilleurs scores sans moyens ni soutien personnel du président. Est-ce que nous méritons ce mépris ? » s’interroge la responsable d’Oussouye.


Aïssatou Djiba, responsable dans la commune de Ziguinchor dira que la jeunesse de la  Casamance est victime de sa politesse. « Osons élever la voix, Macky ne nous considère pas. Prenons notre destin en main et faisons face à ce manque de considération. Pourquoi le président dans ses audiences, zappe toujours ses militants de la Casamance?  Il nous doit du respect. En tout cas moi personnellement tant que le président ne fait pas de geste en vers nous,  je continuerai de le clacher sur les réseaux sociaux.   Sur ce parrainage, si Macky refuse  de nous recevoir,  on va croiser les bras et on verra. »

Les jeunes Apéristes ont profité de ce temps avec la presse pour dénoncer aussi  leur mise à l’écart dans les nominations. REGARDEZ

ACTUALITÉ | AUTRES INFOS | TV& RADIOS | KHALIL POST | POLITIQUE









exclusif.net, site politique pour l'Afrique