Menu




Vive polémique sur la visite du Pm à Grand Yoff: la communauté Casamançaise appelle au boycott

Dimanche 23 Avril 2017


Le Premier ministre, Mahamad Boun Abdallah Dionne, a parrainé le meeting d’une association qui se réclame de la Casamance, au détriment d’associations vieilles de plusieurs décennies, connues et légales.  Une démarche qui a suscité une vive polémique. La centrale des Casamançais, qui regroupe plus d’une dizaine d’associations et de mouvements citoyens, est montée au créneau pour dénoncer ce favoritisme.
 
A en croire Abdou Coly, porte-parole de la centrale des Casamançais, les organisateurs de cette rencontre ne sont pas connus à Grand Yoff. « Et dans ce cas, nous interpellons le Gouvernement sur cette forfaiture. Car des gens ne peuvent pas se lever et se réclamer de la Casamance pour tenir des rencontres dont le seul objectif reste leurs intérêts personnels. Et dans ce cas, ce meeting ne nous concerne pas car les véritables Casamançais travaillent sans tambour et ni trompette pour le développement de la région naturelle et soutiennent les actions du Président de la République Macky Sall. » Par conséquent, cette centrale appelle à un boycott total de la rencontre. « Ceux qui organisent veulent tout simplement se remplir des poches. Ils l’avaient fait aux Parcelles Assainies et dans le département de Pikine, en faisant parrainer leurs activités par certaines autorités qui n’ont rien à voir avec la Casamance. Pour une question d’éthique, nous demandons à tous les Casamançais de boycotter de cette rencontre car ce qui nous préoccupe, c’est l’émergence de la Casamance. Que le Premier ministre sache que nous n’avons rien contre lui, mais nous n’accepterons pas que la Casamance soit mêlée à les histoires d’arnaque. Le jeudi dernier, toutes les associations des ressortissants de la Casamance ont promis de soutenir le Président de la République aux prochaines législatives et ont choisi Moussa Sané, membre fondateur de l’APR, comme leur candidat. Il faut ajouter que dans cette rencontre, les organisateurs qualifiés des militants de la « 25e heure », sont soupçonnés de vouloir torpiller la candidature de Moussa Sané. Ce dernier est responsable de l’APR depuis 2008. A la dernière minute, le Premier ministre n’était pas venu à cette rencontre.
 Ibrahima Khalil DIEME





Inscription à la newsletter

TV& RADIOS

Zodwa Wabantu: « Si un homme ne dort pas après avoir fait l’amour croyez-moi, vous avez échoué en tant que femme »

L'adjointe au maire Diénéba Dabo: «Si on veut que l'émigration clandestine cesse, il faut donner aux gens les raisons de rester »

Idrissa Seck révèle son "deal" avec Macky: "En route pour 2035 et au-delà"

Pr Moussa Baldé sur le prix du KG d'arachide fixé à 250 FCFA:" Le président Sall vient de monter, qu'il faut d'abord l'émergence du monde rural..."

Une nouvelle vidéo: Le fils d'IBK se fait masser par des pro&tituées