Menu

Vital Kamerhe sur la formation du futur gouvernement : "La RDC n’est pas le Sénégal"

Mardi 16 Avril 2024

Le président du regroupement politique A/A-UNC et A/VK-2018, Vital Kamerhe, accompagné de ses collègues, a été reçu par la Première ministre Judith Suminwa pour des consultations cruciales sur la composition du prochain gouvernement de la République démocratique du Congo. À l'issue de cette rencontre, Kamerhe s'est montré satisfait, saluant les critères de sélection énoncés par la Première ministre.

"La formation du gouvernement est une gymnastique arithmétique mais qui tient compte aussi d'un certain nombre de critères de compétences, de probité morale, de représentation géopolitique, des critères hommes et femmes", a déclaré Kamerhe.

Quant aux délais de formation du gouvernement, il a souligné la complexité de la situation congolaise en comparaison avec d'autres pays : "La RDC n’est pas le Sénégal. Il faut prendre le temps nécessaire pour bien faire les choses mais en même temps nous devons fustiger le fait qu'il y a des choses qui auraient pu être réalisées dans un laps de temps."

Kamerhe a également appelé à une approche responsable de la part des futurs membres du gouvernement : "Ceux qui auront la chance d'être nommés, qu'ils ne fêtent pas, qu'ils réfléchissent sur la manière de répondre aux défis énormes dans un pays en guerre."

Le prochain gouvernement sera confronté à de nombreux défis, notamment la résolution des conflits dans l'Est du pays et la lutte contre la pauvreté. Kamerhe a insisté sur l'importance du partage des responsabilités plutôt que du pouvoir : "Ce n’est pas le partage du pouvoir que nous allons faire mais le partage des responsabilités."

Il a également souligné le potentiel de la RDC pour prospérer : "Nous sommes l'un des pays béni de l'humanité. Le monde devrait protéger la RDC comme un joyau de l'humanité."

Enfin, Kamerhe a appelé à l'unité pour mettre fin à la guerre et permettre le développement du pays, soulignant que la désorganisation actuelle compromet les efforts du président Félix Tshisekedi. La Première ministre Suminwa prévoit sept jours d'échanges avec les différents regroupements politiques avant la formation du gouvernement. Ce dernier sera confronté à de nombreux défis, notamment la situation sécuritaire précaire et les difficultés économiques rencontrées par la population congolaise.
media net

Nouveau commentaire :






AUTRES INFOS

Tensions persistantes : La saga Samuel Eto'o-Minsep se poursuit

Nicki Minaj présente ses excuses suite à son interpellation aux Pays-Bas pour une affaire de drogue

Blockout : L'appel au boycott des stars non solidaires avec les Palestiniens gagne la France

Ligue 1 : Teungueth FC champion du Sénégal

Cote Ivoire : 80% des personnes LGBT+ victimes d'Homophobie

Ligue des champions CAF : Al Ahly sacré pour la 12e fois !

Assassinat d'Alain Kaly : l'OIS dénonce une « surenchère d'agressions » contre sa corporation et interpelle les autorités

Le concert de Nicki Minaj à Manchester, reporté suite à son arrestation

Le PSG Remporte sa 15e Coupe de France en Battant Lyon 2-1

Aéroport d'Amsterdam : Nicki Minaj arrêtée pour possession de cannabis


Flux RSS

Inscription à la newsletter