Menu

Trafic de bois en Casamance : L’Armée pourchasse les trafiquants et provoque la colère des Gambiens

Jeudi 20 Mai 2021

Les Forces de défense et de sécurité sont déterminées à mettre fin au trafic de bois en Casamance avec la traque des délinquants jusqu’à la frontière avec la Gambie où s’opère le business. Hier, elles ont dû poursuivre un camion chargé de bois, qui avait réussi à atteindre un village gambien. D'après le "Quotidien" malgré l’opposition des populations locales, l’Armée était décidée à récupérer le chargement.


Ce mercredi une scène invraisemblable s’est produite dans la zone de Diouloulou, qui met en scène des militaires et des agents des eaux et forêts déterminés à récupérer un camion chargé au niveau d’un village gambien appelé Omorto. Selon toujours Quotidien, il règne sur place une vive tension avec la résistance des villageois refusant que le bois retourne au Sénégal. Les populations s’opposent à la récupération du chargement en estimant que «le véhicule se trouve en territoire gambien».

Dans la soirée, la hiérarchie militaire avait donné des instructions à ses hommes sur le terrain à aller «récupérer le camion conformément aux accords internationaux».

Il faut noter que les trafiquants ont été surpris lors d’une mission de reconnaissance de terrain de routine hier vers 18 heures par un agent des Eaux et forêts dans la zone du village de Diallo Warang, non loin de Mandat Douanes. Alors qu’il devait mettre en place son équipe pour une patrouille vers 20 heures. Arrivé au niveau du site, il s’est retrouvé nez à nez avec deux tricycles chargés l’un de deux billons de venn, l’autre de trois billons.


En croisant l’agent en question, «les délinquants au nombre de cinq ont pris la fuite laissant sur place le matériel roulant et les billons», a appris Le Quotidien auprès des sources bien placées. Il a demandé alors un renfort à un agent en poste à Manda Douanes, qui est venu à son secours. «Malheu­reusement, les malfaiteurs sont revenus pour récupérer les tricycles. L’un a sorti son coupe-coupe qu’il a asséné à un agent au front. Ils sont finalement parvenus à s’échapper avec les tricycles. L’agent a été transporté au poste de santé de Mandat où il a reçu des soins. Son état n’est pas inquiétant», rassurent nos interlocuteurs.
La Redaction



AUTRES INFOS

Macky offre un 4x4 neuf à Mbaye Pekh

Insolite à Linguère : Un militant de l’APR monte sur un poteau

Tournée économique de Macky Sall : Un mort à Ranérou

EURO 2021 : La Hongrie freine la France par 1-1

Mercato : Demba Ba rejoint Lugano

Affaire "Coca-Cola" : Jennifer Lopez répond à Christian Ronaldo "des bonnes choses arrivent..."

Saint Louis : Amadou Niang "Sor basket club" et décroche un sponsor pour l'équipe


Inscription à la newsletter

Recherche