Menu

Tentative de meurtre avec une arme à feu: Mansaly risque gros

Lundi 12 Février 2024

Une plainte a été déposée contre Mamadou Lamine Massaly, accusé de tentative de meurtre avec une arme à feu, à Thies. Maître Ousmane Diagne, maire de Thiès Est et membre de la Coalition Diomaye Président, a récemment déposé une plainte auprès du procureur de la République près le tribunal de grande instance de Thiès, contre Mamadou Massaly. 

Selon le document , Massaly, actuellement président du Conseil d'administration de l'Office national de formation professionnelle (ONFP), est accusé d'avoir tenté d'assassiner des manifestants avec une arme à feu, lors des protestations qui ont eu lieu le vendredi 9 février dernier dans la région de Thiès, à la suite du report de l'élection présidentielle au Sénégal. 

Voici le texte intégral de la plainte : 

« Objet : Plainte contre le nommé MOUHAMADOU LAMINE MASSALY, acteur politique, résidant à Dixième, pour tentative de meurtre sur de jeunes manifestants, détention illégale d'arme à feu, mise en danger de la vie d'autrui, violence et voie de fait, trouble à l'ordre public ou tout autre délit qu'il vous plaira de retenir. 

Monsieur le Procureur de la République, Par la présente, je dépose une plainte contre le nommé Mouhamadou Lamine MASSALY pour les infractions susmentionnées. En effet, dans l'après-midi du vendredi 9 février 2024, alors que de jeunes garçons manifestaient dans le quartier de Dixième, Monsieur MASSALY a brandi un pistolet, les a poursuivis et a tenté de leur tirer dessus (vidéo jointe à la plainte). 

Il convient de souligner que Monsieur MASSALY n'en est pas à sa première tentative. En mars 2021, dans des circonstances similaires, accompagné d'une bande de voyous, tous armés, il avait arrêté, embarqué et torturé de jeunes garçons à bord d'un pick-up, bien qu'il ne soit ni gendarme ni policier et ne dispose d'aucun pouvoir de maintien de l'ordre public. Je précise également qu'en vertu de l'arrêté n° 21 du 30 janvier 2024, le Ministre de l'Intérieur a interdit le port d'armes de toutes catégories aux titulaires d'autorisation pendant la période allant du 25 janvier au 14 avril 2024 (arrêté n° 21 du 30 janvier 2024 joint). 

Par conséquent, la détention d'arme par Monsieur MASSALY est manifestement illégale et doit être retirée." "Monsieur le Procureur de la République, depuis le 21 mars 2021, plus de soixante (60) jeunes Sénégalais sont morts, tombés sous les balles, sans que les auteurs de leurs crimes ne soient identifiés ou ne fassent l'objet de poursuites judiciaires. »
media net

Nouveau commentaire :





AUTRES INFOS

Guy Marius Sagna se convertit à l'Islam et prend une deuxième femme

Où chercher des informations sur 1xbet au Sénégal

Le Japonais Shinji Okazaki va prendre sa retraite à 37 ans

Football: à Liverpool, des « gamins » dans le vent sous la férule de Klopp

La Revue de Presse de Fatou Thiam Ngom du Mardi 27 Février 2024 (wolof)

Tom Saintfiet, l’ancien sélectionneur de la Gambie, signe aux Philippines

Les meilleures fonctionnalités des plateformes en ligne en 2024

La Revue de Presse de Fatou Thiam Ngom du Lundi 26 Février 2024 (wolof)

Le Réveil Quotidien du Lundi 26 février 2024

Premier Bet Mali: Paris Sportifs et Casino en Ligne


Flux RSS

Inscription à la newsletter