Menu

Sénégal : Un forum pour renforcer la voix des femmes en politique

Jeudi 13 Juin 2024

Le 10 juin 2024,  Dakar a accueilli un forum sur la participation politique des femmes au Sénégal, organisé par « l’Initiative des 7 » et le National Democratic Institute (NDI), avec un financement de l'USAID. L'événement, réunissant plus de soixante femmes leaders et divers acteurs clés, a permis de discuter des trois dernières élections et d'analyser les obstacles à la participation des femmes. Les intervenants, dont Dr Seynabou MBAYE GUEYE (COSEF), M. Alain AYADOKOUN (NDI) et Mme Seynabou DIALLO (USAID), ont souligné l'importance de mesures concrètes pour améliorer l'inclusion des femmes dans les postes de décision. Le forum a également vu la participation de personnalités comme Aminata TOURE et le professeur Awa NDIAYE, et a abouti à des recommandations visant à renforcer la parité et l'inclusion des femmes dans le processus électoral sénégalais.


Ce lundi 10 juin 2024, l'Hôtel Fleur de Lys du Point-E à Dakar a accueilli un forum d'importance majeure sur la participation politique des femmes au Sénégal. Organisé par la Plateforme des organisations de femmes, dénommée « l’Initiative des 7 », en collaboration avec le National Democratic Institute (NDI) et financé par le programme NIETTI ELECTIONS de l'USAID, cet événement a rassemblé plus de soixante femmes leaders politiques, membres de la société civile, activistes et autres acteurs clés.


Dans son discours de bienvenue, la présidente du Conseil Sénégalais des Femmes (COSEF), Dr Seynabou MBAYE GUEYE, a rappelé l'historique du combat pour la participation politique des femmes. Elle a souligné que ce forum ne devrait pas se limiter à la discussion sur la participation des femmes au processus électoral, mais également servir de plateforme pour proposer des mesures visant à améliorer leur inclusion dans les postes de décision et à revisiter certains aspects du cadre légal en vue des réformes en cours.

Le directeur résident du NDI, M. Alain AYADOKOUN, a salué le consortium pour cette initiative, rappelant le soutien continu de son institution aux femmes depuis les années 2000 au Sénégal. Il a réaffirmé la sensibilité et l'attention du NDI aux recommandations issues de ce forum.

 

Interventions et Recommandations

Madame Seynabou DIALLO, directrice adjointe de la Direction Gouvernance et Droits Humains de l’USAID, a souligné l'importance de l'événement pour évaluer la participation politique des femmes aux trois dernières élections. Elle a appelé à des mesures concrètes pour garantir une participation équitable des femmes aux élections à venir. Mme DIALLO a rappelé que l'USAID a investi environ six milliards de francs CFA dans le programme NIETTI ELECTIONS en soutien au processus électoral. Elle a également réaffirmé l'engagement de l'USAID à continuer de travailler en partenariat avec les différents acteurs pour créer un environnement plus inclusif.

La représentante du Ministère de la Famille et des Solidarités, Madame Rokhaya DIAKHATE, a présenté un résumé des actions de son département en faveur de l'intégration des femmes dans divers programmes. Elle a exprimé sa satisfaction quant à la qualité des participants et a insisté sur l'importance des recommandations à formuler pour promouvoir les réformes en faveur des femmes à tous les niveaux de la société.


Parmi les personnalités présentes, l'honorable Aminata TOURE, ancien Premier Ministre du Sénégal et présidente du mouvement Mimi2024, ainsi que le professeur Awa NDIAYE, présidente de l'Observatoire Nationale de la Parité et ancienne ministre, ont fait des interventions marquantes pour orienter les débats et encourager la remobilisation des femmes en faveur des femmes.Le représentant du COSCE, M. Cheikh Tidiane CISSE, a transmis un message de soutien du professeur Babacar GUEYE, empêché de participer.

Bilan et Perspectives

Ce forum, qui a réuni des organisations telles que le Groupe d’Information des Femmes (GIF), la Fédération des Associations Féminines des Femmes (FAFS), le Mouvement Sursaut Citoyen, le Réseau National des Femmes Travailleuses du Sénégal (RNFTS), et le Réseau Paix et Sécurité pour les Femmes dans l’Espace CEDEAO (RESPECO), a permis d'analyser les obstacles à la participation des femmes au processus électoral et de formuler des recommandations pour soutenir la loi sur la parité.

L'objectif principal de cette rencontre était de renforcer la représentation et l'influence des femmes dans le processus électoral, garantissant ainsi une démocratie plus inclusive et égalitaire. Les discussions et les recommandations issues de ce forum devraient constituer une base solide pour des réformes futures visant à améliorer l'inclusion des femmes dans la sphère politique au Sénégal.


Lisez encore

Nouveau commentaire :




AUTRES INFOS

Nécrologie : Sidiki Diabaté annonce le décès de son père

Didistone Olomide : « Ceux qui aiment la solitude sont ceux qui ont payé cher la fausse compagnie »

FPO : Serge Malou limogé

Média : Babacar Ndiaye, animateur à la RTS, porté disparu

Summertour 2024 : Youssou Ndour et son groupe débutent à Mallorca

La Revue de Presse de Fatou Thiam Ngom du jeudi 18 juillet 2024 (wolof)

Préparation aux examens : comment mémoriser facilement davantage

Almadies : Amadou Loum Diagne obtient un financement de 81 millions de dollars pour construire des hôtels de luxe

France : Aubameyang quitte l'Olympique de Marseille

Foot : Les Lionnes confirment leur supériorité face à la RD Congo avec une victoire 2-0



Flux RSS

Inscription à la newsletter