Exclusif.net, la vérité
Accueil
Envoyer à un ami
Partager

Sénégal: La BEI injecte 7 millions d’EUR, pour 17 200 nouveaux prêts à de petits entrepreneurs

Jeudi 27 Février 2020

Ce jeudi à Dakar, le président Macky Sall et le président de la BEI Werner Hoyer, se félicitent de la conclusion de nouvelles opérations pour un montant de 63 millions d’EUR visant à soutenir l’essor des entreprises et le renforcement des compétences bancaires au Sénégal et dans toute l’Afrique, soit 7 millions d’EUR, pour 17 200 nouveaux prêts à de petits entrepreneurs du Sénégal.


Dans le cadre d’un nouvel accord d’un montant de 7 millions d’EUR, Baobab octroiera environ 17 200 nouveaux prêts à de petits entrepreneurs du Sénégal.  Le groupe Baobab et la Banque européenne d’investissement partagent un même objectif : renforcer l’inclusion financière afin d’aider les petites entreprises à grandir et de permettre aux familles d’investir dans l’éducation et les soins de santé et de se constituer une épargne pour les situations d’urgence », a déclaré Mamadou Cissé, directeur général de Baobab Sénégal.

Environ 45 % des nouvelles opérations de prêt aux entreprises bénéficieront à des entrepreneuses. Le nouveau financement de la BEI appuiera plus de 7 500 emplois dans tout un éventail de secteurs comprenant l’agriculture et l’industrie agroalimentaire.

Partenariat avec Alterfin visant à soutenir 41 000 entrepreneurs 

La BEI va octroyer 6 millions d’EUR à Alterfin afin de faciliter l’accès au microcrédit des populations rurales du Sénégal et d’autres pays d’Afrique de l’Ouest.

« L’accès au financement est essentiel pour que les agriculteurs et les entrepreneurs puissent développer leur activité, créer des emplois et contribuer à un développement économique et social durable. Nous sommes heureux de renforcer la coopération que nous avons établie de longue date avec la Banque européenne d’investissement via ce nouveau partenariat qui sera source de nouvelles possibilités pour les populations vulnérables aux changements climatiques et aux incertitudes économiques », a déclaré Jean-Marc Debricon, directeur général d’Alterfin.


Les nouvelles participations d’un fonds de capital-investissement conseillé par Development Partners International partout en Afrique et soutenu par un nouveau financement de 50 millions d’USD de la BEI permettront à des entreprises de tout le continent de croître et de conquérir de nouveaux marchés.

« DPI a fait ses preuves en matière d’aide à l’expansion des entreprises en Afrique, tout en mettant l’accent sur des domaines à fort impact comme la lutte contre les changements climatiques, la mixité hommes-femmes et la création d'emplois. Nous continuons à rechercher des opportunités d’investissement sur tout le continent susceptibles de favoriser la croissance des entreprises comme des communautés, tout en assurant un rendement solide à nos investisseurs », a déclaré Miles Morland, président de DPI.
.