Menu

Sahel : Les armées du Burkina Faso et du Niger infligent de lourdes pertes aux terroristes

Lundi 10 Juin 2024

Le samedi 8 juin 2024, les armées burkinabè et nigérienne ont uni leurs forces pour mener un assaut dans la région du Sahel, neutralisant de nombreux terroristes et récupérant du matériel.

C’est ainsi qu’elles ont lancé une attaque rapide sur une position terroriste située dans la zone de Boenga, dans la région du Sahel. De nombreux terroristes ont été tués et un important stock de produits alimentaires a été récupéré.

Le même jour, la vigilance des forces combattantes a permis d'éviter le pire à Seguenega, dans la région du Nord. Des guetteurs aériens ont aperçu une colonne de terroristes à moto, suivie d’un pick-up, fonçant à vive allure vers la commune. En cours de route, certains bandits et leur véhicule, probablement contenant leur chef, se sont arrêtés et camouflés sous un grand arbre, tandis que le reste de la colonne poursuivait son chemin.

Au niveau du village de Loubré, ces malfaiteurs ont marqué un nouvel arrêt, qui sera leur dernier. À ce moment précis, ils ont été foudroyés par des frappes aériennes. Seules trois motos ont provisoirement échappé, leurs usagers n’ayant plus le temps de prévenir leurs collègues camouflés sous les arbres. Un missile a ensuite frappé la position du véhicule.

Les forces terrestres ont ensuite ratissé la zone pour achever le travail et récupérer le matériel encore utilisable. La journée du 8 juin a été intense en combats, mais la surveillance aérienne a été d’un grand secours.

Dans le hameau de culture abandonné de Bendogo, au Centre-Nord, les vecteurs aériens ont repéré de nombreux terroristes faisant des va-et-vient entre les bâtiments et les arbres. Un premier missile a décimé plusieurs terroristes, tandis que les survivants se sont réfugiés dans un bâtiment. Ils y ont été foudroyés à l’intérieur. Les unités au sol ont immédiatement lancé l’assaut sur la position et achevé le travail.

Les forces combattantes ont également enregistré d'autres victoires :

- Le 7 juin 2024, une embuscade tendue par les forces combattantes entre Bondoukuy et Koumana a permis de neutraliser plusieurs terroristes et de récupérer du matériel.
- Le 6 juin 2024, une opération dans la région du Nord a permis de tendre une embuscade à un groupe de criminels à Guessoum, neutralisant les criminels et récupérant du matériel de guerre.
- Le même jour, les forces du 41e et 42e Régiment intercommando, appuyées par le 9e bataillon d’intervention rapide, ont attaqué une position ennemie à Aboudjié, dans le Sahel, neutralisant plusieurs terroristes et récupérant du matériel.

Ces opérations illustrent la détermination et l'efficacité des armées burkinabè et nigérienne dans leur lutte contre le terrorisme.
Lisez encore

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >





AUTRES INFOS

Italie Démarre en Force à l'Euro 2024 : Victoire spectaculaire face à l'Albanie

Euro 2024 : L'Espagne Impressionne en Balayant la Croatie 3-0

Changement de Cap pour Aïcha Koné : Fin de collaboration avec "Prince Arts"

Euro : L'Allemagne Impressionne en écrasant l'Écosse 5-1

Solidarité : "Direct Aid Society" lance le programme Tabaski avec un don de 110 moutons

La Revue de Presse de Fatou Thiam Ngom du Vendredi 14 juin 2024 (wolof)

Au-delà des rôles : Rokhaya Niang alias « Madame Brouette » entre passion et principes

Équipe Nationale de Football du Mali : Éric Sékou Chelle limogé

La Revue de Presse de Fatou Thiam Ngom du jeudi 13 juin 2024 (wolof)

Gaza, Palestine, c’est l’humanité assassinée ! Qu’apprenons-nous de ce génocide sur le sionisme et le capitalisme impérialiste ?


Flux RSS

Inscription à la newsletter