Règlement de comptes au sein du clan Sall

Jeudi 11 Juillet 2019

La démission forcée d'Aliou Sall, le frère cadet du président Macky Sall qui a longtemps travaillé avec l'entrepreneur minier Frank Timis, laisse le champ libre aux proches de la première dame, Marième Faye Sall.

Dans la guerre larvée entre proches de la première Dame et supporters du frère du Président Sall, la Lettre du Continent jette un pavé dans la mare. Alors que Aliou Sall menaçait de régler des comptes avec ses détracteurs qu’il accuse de financer l’opposition pour entretenir la polémique autour de l’affaire Pétro-Tim, la Lettre du Continent cite nommément un frère de la Première Dame. D’après ce magazine, ce dernier qui était en service au Consulat du Sénégal New York avant l’alternance, aurait approché des gens du PDS dans ce sens.

Plusieurs proches de Marième Faye Sall, à l’instar de son jeune frère Malick Seck, ont discrètement plaidé auprès de la principale force d’opposition, le Parti démocratique sénégalais (PDS), pour que ce dernier réclame une enquête parlementaire sur l’attribution des permis gaziers à l’homme d’a aires australo-roumain Frank Timis.

D’autres membres du clan de la première dame n’ont pas hésité à attiser le feu médiatique en rencontrant discrètement plusieurs organes d’information. Objectif : écarter Aliou Sall du jeu politique. Maire de Guédiawaye, commune électoralement stratégique de la banlieue dakaroise, Aliou Sall a longtemps été le principal canal d’accès à son frère. Il est en outre président de la très influente Association des maires du Sénégal (AMS), particulièrement importante en en vue des législatives de 2022. Une position centrale qui a fini par faire de l’ombre aux partisans de l’influente première dame.

Depuis le début de l’année, les relations entre Marième Faye Sall et le frère cadet du président s’étaient déjà particulièrement dégradées et ce dernier avait vu ses accès à la présidence considérablement réduits. Lors du dernier remaniement d’avril, alors qu’il espérait pouvoir entrer au gouvernement, Aliou Sall n’avait finalement pas obtenu de ticket d’entrée.

ACTUALITÉ | AUTRES INFOS | TV& RADIOS | KHALIL POST | POLITIQUE







Imam Cheikh Tidiane Cissé aux jeunes de "Samm Sunnu Reew": «Nous sommes prêts à vous soutenir contre... »

Serigne Babacar Mbacké sur le pétrole: «Les guides religieux doivent être les premiers à défendre Macky Sall »

Vidéo: Suivez l’intégralité de la manifestation de "Aar Li Nu Book" à Guédiawaye

Pape Alé Niang balance: «Macky Sall a reçu au palais des mafieux pour les remettre des contrats...»

Idrissa Diallo: «C'est le peuple Sénégalais qui a amené Aliou Sall à la DIC et non Macky...»




Recherche