Menu

Pourvoi en Cassation pour la réintégration de Sonko: Yewwi appelle à une forte mobilisation de la population

Jeudi 16 Novembre 2023

En conférence de Presse, ce jeudi 16 novembre au siège de Dethie Fall, La Coalition Yewwi Askan Wi et mouvement des leaders alliés du candidat Ousmane Sonko (Lacos) ont appelé à une mobilisation pour soutenir le leader de l’Ex parti pastef pour son procès de demain sur sa réintégration des listes électorales. Dame Mbodj du Lacos demande aux Sénégalais d’investir les rues de Dakar. Il demande au juge Aly Ciré Bâ d’appliquer le droit.
 
« Nous appelons tous les sénégalais à investir les rues Dakar et à envahir la Cour suprême pour protester de ce que Macky Sall veut faire. Soyez présent car l’audience est publique les Sénégalais ont le droit d’y assister. Le message que nous lançons, c’est de ne pas casser ni brûler, manifester pacifiquement comme vous le permet la Constitution », lance Dame Mbodji sur un ton ferme et engagé.
 
« Je demande au juge Aly Ciré Bâ de prendre ses responsabilités et d’appliquer les décisions de justice afin de permetrre à Ousmane Sonko de participer à l’élection présidentielle de 2024 », a lancé Dame Mbodj face à la presse.

Mamadou Lamine Dianté lui embouche la même trompette. Il invite le juge Aly Ciré Bâ a en faire comme ses prédécesseurs qui ont marqué l’histoire du Sénégal.
 
« Le vendredi 17 novembre 2023 est une journée historique pour Ousmane Sonko. C’est pourquoi nous leader de la société civile réunis autour de Lacos et de la coalition politique Yewwi Askan Wi avons appelé cette rencontre pour inviter les sénégalais à ne pas rater le train de l’histoire. Ousmane Sonko est une référence comme le juge Kéba Mbaye, Me Abdoulaye Wade, Mademba Sock entre autres. C’est pourquoi nous invitons le juge Aly Ciré Bâ à faire autant que Kéba Mbaye et Sabassy Faye », a soutenu Mamadou Lamine Dianté coordonnateur du Lacos et membre de Yewwi Askan Wi.

Rappelons que la Cour suprême doit trancher  ce vendredi 18 novembre, le pourvoi en cassation des avocats de l'Etat du Sénégal contre la réintégration du leader de Pastef sur les listes électorales ordonnée par le juge du tribunal d'instance de Ziguinchor. L'Etat du Sénégal attaque une forclusion du délai de recours des conseils de Ousmane Sonko.
Lisez encore

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 14 Juin 2024 - 14:12 Sicap : Pourquoi le nouveau DG a lancé un audit






AUTRES INFOS

La Revue de Presse de Fatou Thiam Ngom du Vendredi 14 juin 2024 (wolof)

Au-delà des rôles : Rokhaya Niang alias « Madame Brouette » entre passion et principes

Équipe Nationale de Football du Mali : Éric Sékou Chelle limogé

La Revue de Presse de Fatou Thiam Ngom du jeudi 13 juin 2024 (wolof)

Gaza, Palestine, c’est l’humanité assassinée ! Qu’apprenons-nous de ce génocide sur le sionisme et le capitalisme impérialiste ?

La Revue de Presse de Fatou Thiam Ngom du mercredi 12 juin 2024 (wolof)

Malawi : Aucun survivant dans le vol transportant le Vice-Président et neuf passagers

Pétrole : Woodside possède 82% du projet, l'Etat du Sénégal 18%

La Presse Sénégalaise en Deuil : Décès du journaliste Mansour Dieng

Carnet blanc : Tange Tandiang s’est marié


Flux RSS

Inscription à la newsletter