Pourquoi Dansokho a choisi Saint-Louis

Samedi 24 Août 2019

Amath a demandé d'être enterré à Saint-Louis. Souhait accepté et exécuté !Mais beaucoup se sont étonnés de ce choix et se posent la question "pourquoi Saint-Louis". J'ai ma petite reponse à cette interrogation.

Ce fils de Kedougou qui a fait ses humanités dans cette ville du Nord avant de s'envoler vers la Russie, a voulu juste montrer que le Sénégal est un seul pays avec un seul peuple. Il a été maire dans sa ville natale, député, ministre, mais il parlait pour tout un peuple sans un sentiment régionaliste ou identitaire. Et tout le monde savait qu'il appartenait à une confrérie musulmane du Sénégal, que son épouse est une Feller, et qu'il est né à l'Est du pays. Ça va encore étonner certains si on sait qu'il est formé en Russie.


Amath choisit Saint-Louis, une ville de synthèse, de métissage, d'ouverture où est né officiellement Wade. C'est aussi la ville dirigée par le beau frère du President Sall, Mansour Faye. Dansokho a choisi la deuxième ville de Diouf avec qui il s'est opposé durant toute sa vie, pour se reposer. Inspiré par Senghor, l'adepte de la civilisation de l'universel, Dansokho est entré dans la politique pour défendre les causes justes.


Et ce fut un plaisir d'interviewer et d'écouter le gardien du temple qui va manquer à la presse. Sa longue absence due à sa maladie se faisait déjà sentir sur la scène médiatique. Dans ces interviews trés prisées, j'adorais son brin d'humour dans un discours pourtant aussi courroucé empreint d'un patriotisme.


Son discours n'était pas dans la haine mais une glaive. L'homme disait ses vérités crues sur un ton taquin et sans méchanceté. Amath était d'une sincérité légendaire avec son coeur d'or. Dans sa modeste maison à Mermoz, l'homme était aux antipodes de la bourgeoisie. Il n'était pas intéressé par l'opulence. Il nourrissait de la bonne lecture avec sa bibliothèque garnie de délicieux livres sur la vie. Adieu le patriote!

Par Ibrahima Benjamin DIAGNE

ACTUALITÉ | AUTRES INFOS | TV& RADIOS | KHALIL POST | POLITIQUE







Adama Gaye: «Ce combat sera poursuivi, qu’importe le prix ...Ils ont reculé» (REGARDEZ)

Ousmane Ba sort de sa réserve et frappe fort: « Macky et son clan ne peuvent rien contre moi... »

Mame Goor Diazaaka persiste : «Je vais changer le visage de Rufisque en deux ans seulement » ECOUTEZ

Permanence APR, PA: La bagarre entre gros bras se termine à coups de couteau (Regardez)

Cheikh Mbacké Gadiaga sur la mort des détenus: «Le ministre et son équipe ont menti... C'est eux qui ont tué les enfants »




Recherche