Ousmane Sonko: « s’il n’y avait pas la mauvaise organisation des élections, Macky Sall n’aurait pas 37%»

Mercredi 9 Août 2017

La coalition Ndaw Askan Wi, Ousmane Sonko, a fait face à la presse aujourd'hui pour tirer le bilan des élections législatives. Pour lui, « après les résultats des dernières législatives, le sentiment qui doit animer Macky Sall, doit être la honte et la peur ». Car il a engagé tout son gouvernement dans ces élections et malgré la fraude ils n’ont pu franchir la barre de 50%. Depuis le 30 juillet dernier, Macky Sall n’arrive plus à dormir. Et pour se rattraper, il va dans les prochains jours déployer des moyens pour acheter des députés » a-t-il révélé au cours de cette conférence de presse. Il ajoute que « l’enseignent essentiel à tirer de ces élections réside dans le constat irréfutable que Macky Sall est devenu minoritaire dans le pays : de 65 % le 25 mars, il est tombé à 49% le 30 juillet, soit 16 points ! Malgré tous le stratagèmes, subterfuges et fraudes en tous genres, malgré la candidature de son gouvernement à travers son premier ministre, malgré son PSE, son PUDC, sa CMU et ses bourses familiales. S’il n’y avait pas la mauvaise organisation du scrutin, Macky Sall n’aurait pas 37%. »

ACTUALITÉ | AUTRES INFOS | TV& RADIOS | KHALIL POST | POLITIQUE









exclusif.net, site politique pour l'Afrique