Menu

Ousmane Kabiline Diatta Innocenté. Un coup de théâtre contre les allégations du Procureur Amady Diouf

Samedi 20 Avril 2024

Placé sous mandat de dépôt au courant du mois de juin 2022 par le juge d’instruction Maham Diallo pour complot contre l’autorité de l’Etat, participation à un mouvement insurrectionnel, actes et manœuvres de nature à compromettre la sécurité publique ou à occasionner des troubles politiques graves, culture et trafic de chanvre indien, Ousmane Kabilline Diatta a été finalement libéré hier vendredi 19 avril 2024.


Suite à son arrestation, le procureur de la République à son temps, avait présenté Diatta comme un dangereux combattant du maquis. "Ousmane Kabilline Diatta apparaît incontestablement comme un combattant aguerri qui a fait ses preuves aussi bien durant les combats dans le maquis que dans les tâches opérationnelles d’encadrement et de mobilisation des membres de l’aile civile du MFDC, tâches qui lui étaient souvent dévolues", déclarait Amady Diouf devant la presse nationale et internationale.

Le chef du parquet de Dakar en 2022  avait révélé également que Diatta travaille avec acharnement à la réunification du mouvement et c’est dans cette perspective qu’il a cherché à installer une base à Vélingara où il avait l’ambition de réunir toutes les factions du MFDC mais les opérations de reconnaissance de terrain dont il a dû procéder n’ont pas été concluantes. Son arrestation a été marquée par des allégations infondées selon lesquelles il aurait fomenté des troubles à Dakar. Cependant, aucune preuve n'a été présentée à l'appui de ces accusations, jetant un doute sur la légitimité de son incarcération.


Les 100 millions et les Passeports Diplomatiques


Il est à rappeler que le mois de mars dernier, son frère de Nicolas, également arrêté lors de cette vaste campagne de diabolisation initiée par le régime pour éliminer politiquement Ousmane Sonko, a fait des révélations. "On nous a proposé 100 millions plus des passeports diplomatiques pour compromettre Ousmane Sonko... Ces mêmes personnes nous ont dit que même nos enfants et nos femmes pourraient bénéficier de passeports si nous acceptions de ternir l'image du leader de Pastef, mais nous avons refusé."


 Ousmane Sonko la principale personne visée dans cette opération
Selon Ousmane Sonko, leader de Pastef,  il y a tout un schéma de complot préparé par le l’Etat. Et à l’en croire, le procureur de la République vient de poser un acte. «Il a dit que nos vaillantes forces de défense et de sécurité ont pris un rebelle qui curieusement s’appelle Ousmane et qui serait venu à Dakar avec un conteneur de bombes pour faire exploser le Sénégal à partir de Dakar. Le ridicule ne tue pas ». Ce procureur, selon lui, doit avoir honte en racontant cette histoire.
 
« Le procureur est un acteur politique de Bby. Il au- rait dû avoir le courage de dire que Macky l’a mandaté pour accuser Ousmane Sonko de rébellion et d’aller le prendre », indique Sonko, ajoutant qu’il est heureux qu’on glisse de djihadiste, financé par Toulow oil, violeur et rebelle du Mfdc pour préparer des attaques. Selon lui, le seul qui prépare un coup d’État contre le Sénégal et qui a déjà perpétré des coups d’Etat électoraux, c’est Macky Sall. Sonko affirme qu’il faut le freiner pendant qu’il est encore temps. Car il prépare les délits d’appel à l’insurrection et rébellion avec la loi sur le terrorisme votée.
 
Selon lui, Macky serait prêt à commettre des attentats pour pouvoir justifier le recours à des moyens constitutionnels exceptionnels (état d’urgence, couvre- feu…).   À ce jour, Ousmane Kabiline Diatta rejoint la longue liste  des personnes injustement emprisonnées et persécutées par le système de Macky. 

media net

Nouveau commentaire :






AUTRES INFOS

L'Éclatante Mamy Sora : Quand l'audace vestimentaire rencontre la confiance en soi

Syrie: l'épouse du président Bachar el-Assad atteinte de leucémie

Iran: début des processions funèbres pour le président Raïssi

La Revue de Presse de Fatou Thiam Ngom du Mardi 21 mai 2024 (wolof)

Biens Mal acquis : Cheikh Bara Ndiaye enfonce l'ex ministre Thèrèse Faye Diouf (vidéo)

Au Maroc, cinquième mois de grève dans les facultés de médecine

Popenguine : ferveur et joie lors de la marche vers le nouveau sanctuaire

Interdit d’antenne à la RFM : Sidath Thioune réagit enfin ! (vidéo)

Bravador : L'Influenceur Ivoirien au Service d'Ousmane Sonko

Nécrologie : Décès de l'artiste Bah Moody


Flux RSS

Inscription à la newsletter