Ousmane Faye précise: «la CEDEAO n'a jamais demandé la libération de Khalifa Sall ou le blanchir des délits de détournement de deniers publics»

Mercredi 11 Juillet 2018

La conférence des leaders s'est  prononcé sur la situation politique nationale et à vivement dénoncé le comportement irresponsable et la campagne de dénigrement permanente constaté ces derniers temps à la justice de notre pays  par les avocats de Khalifa Sall et Karim Wade. La conférence explique que c'est "dans le seul but de vouloir tromper l'opinion et caché la vérité sur les graves malversations et détournements de leurs clients."



 Pour la Coalition Manko Wattu Sénégal, " la cour de justice de la CEDEAO n'a jamais demandé à l'état de libérer Khalifa Sall, ou le blanchir des délits de détournement qui lui a valu d'être emprisonné. Mais seulement sur deux choses, la première sur la non assistance judiciaire dans les premiers heures de son arrestation et la deuxième, sur la confusion sur son humilité parlementaire après être élu député à l'assemblée nationale", regrettent Oussoumane Faye et Cie 

Pour le cas de Karim Wade, la conférence des leaders dira que " ses avocats peuvent bien mentir dans la presse sans scrupule ni vergogne  pour une décision de la justice de Monaco qui après avoir confirmé que les faits d'enrichissement sont avérés mais n'ayant pas de juridiction similaire à la (CREI), elle ne peut pas  restitué ces milliards, volé et gardé par Karim Wade dans des comptes bancaires à Monaco à cause de l'absence du délit d'enrichissement illicite dans le corpus judiciaire monegasque."

"Et les avocats de Karim Wade le savent mieux que quiconque mais ce qui les animent c'est la manipulation de l'opinion pour semer le trouble dans la tête des sénégalais. Et tout ce qu'ils n'ont pas obtenu devant les tribunaux ils peuvent bien mentir dans la presse pour dénigrer notre justice mais leur client Karim Wade va lui même rapatrié cet argent dixit le Président Ousmane Faye . "

Raison pour laquelle la Coalition MWS a toujours demandé  à l'Etat du Sénégal , l'extradition de Karim Wade à Dakar et l'exécution de la contrainte par corps pour qu'il restitue aux sénégalais leurs 148 milliards. 


La conférence des leaders de la Coalition Manko Wattu Sénégal a fait cette déclaration lors de sa  réunion tenu ce mardi 10 juillet 2018 à 18 heurs, à leur siège sis au hlm 6 sous la présidence de son Président monsieur Ousmane Faye, après une évaluation positive  de la deuxième phase de sa tournée nationale qui a démarré le week-end passé dans la région de Diourbel, la coalition MWS par la voix de son Président à vivement félicité tous les responsables de la région, surtout du département de Mbacké  pour l'accueil chaleureux et la mobilisation exceptionnelle réservé à la délégation .

ACTUALITÉ | AUTRES INFOS | TV& RADIOS | KHALIL POST | POLITIQUE









Recherche