Menu

"Noo Lank" sur le nouvel avion de Macky : « C’est un coût annuel de 7 millions par jour, soit 2,5 milliards FCFA par an, pendant 20 ans »

Mardi 25 Mai 2021

La République du Sénégal va réceptionner le 16 juillet 2021, auprès de la compagnie Airbus, un nouvel avion de commandement présidentiel A-320 NEO, neuf. «Manifestement, le Président Sall a un problème de priorité. Au moment où le pays manque de tout (Manque d’eau, d’électricité, infrastructures sanitaires, etc) et au moment où la pauvreté augmente, Il n’a rien à faire que de nous payer un nouvel avion A-320, au coût de 60 milliards de FCFA», fulmine le collectif Noo Lank, ce lundi 24 mai.


 

« Cet avion sera amorti au coût annuel de 7 millions par jour » 

A travers un communiqué, les membres de cette plateforme disent qu’engager cette dépense alors que le TER est encore à quai, incapable de démarrer, est encore indicatif du manque de sens des priorités du président Sall. «Cet avion sera amorti au coût annuel de 7 millions par jour, soit 2,5 milliards FCFA par an, pendant 20 ans. Compte non tenu des frais de gasoil et opérations. Ce montant correspond encore à l’achat de 400 véhicules par an au coût unitaire de 25 millions FCFA pendant 5 ans. C’est un montant faramineux », explique le collectif.  Ainsi, pour rentabiliser cette dépense, tout en permettant au président de la république de pouvoir faire ses déplacements internationaux, Noo lank suggère d’affecter cet avion à Air Sénégal pour l’exploiter pendant ses périodes d’immobilisation où le président ne voyage pas. «Cela rendrait par ailleurs inutiles des aménagements additionnels coûteux de luxure présidentielle. La compagnie nationale, durement affectée par la crise sanitaire, pourrait ainsi renforcer ses capacités et revenus commerciaux », dit-il.


 
Ce que propose Noo Lank

Par ailleurs, signalent les membres dudit collectif, la crise sanitaire a enseigné à tous les grands et petits dirigeants du monde que les outils de communication actuels permettent de tenir des échanges entre responsables de tous les niveaux et pays, de manière efficace et peu coûteuse. «Dès lors, les Sénégalais sont en droit de s’attendre à une baisse drastique des déplacements coûteux du président et des ministres, qui nous coûtent extrêmement chers. Ce serait aussi un exemple fort d’économie de ressources publiques et d’adaptation exemplaire à l’ère post-Covid », soulignent-ils. Avant d’arguer: « Que le président Macky Sall ait préféré cacher et acheter un avion, sans que les Sénégalais en soient informés, démontre qu’il était parfaitement conscient que c’est une décision inopportune, impopulaire et contraire à la période difficile traversée par les contribuables qui ont vécu des privations de toutes natures durant la crise ».


Pour rattraper cette décision, Noo lank invite à faire preuve de responsabilité en faisant du nouvel avion partie intégrante de la flotte d’Air Sénégal, tout en permettant les déplacements du chef de l’État, si nécessaire.
La Redaction



AUTRES INFOS

Cet enfant pose à Macron la question que tout le monde a en tête : "Ça va la claque que tu t'es prise ?"

Le capitaine Omar Touré radié des cadres de la gendarmerie (Document)

L'administrateur de PASTEF chez Mary Teuw Niane

Média : LERAL TV, désormais disponible sur le bouquet Orange de la TVO au Canal 8

Média : Le journaliste Modou Mbacké Niang rejoint "Emédia"

Mari brulé vif : L'affaire d'Aïda Mbacké renvoyée au 7 juillet

Mali :L'influenceuse, Diaba Sora libre

TV& RADIOS

ZIGUINCHOR : le Saes-Uasz opte pour l’arrêt des cours jusqu'au redémarrage des chantiers

Farba Senghor révèle: "Pape Makhtar Diallo a été viré par Bougane parce que..."

Me Malick Sall sur l'affaire de Boy Djinné : « On fera le maximum pour qu'il rejoigne sa famille très prochainement »

Vidéo: Privées de presque toutes leurs terres, le Chef de village de Ndengler accuse Macky

Isma Dioum dit pourquoi Macky Sall peut valablement postuler pour un autre mandat…

Aliou Sow sur le 3e mandat de Macky : «Il faut l’empêcher. Cela ne doit pas faire un recours au Conseil constitutionnel...»

Sonko à Macky : "Le vrai terroriste, c'est celui qui recrute des nervis pour tirer sur les populations" ( En Direct )



Inscription à la newsletter

Recherche