Menu

Non Adama Gaye, vous avez tout faux (Par Matar SARR )

Mardi 5 Novembre 2019

« Les méchants envient et haïssent, c’est leur manière d’admirer » Victor Hugo.


Dans une publication datant du 30 Octobre 2019 et ayant été relatée par la presse en ligne, Adama Gaye ancien journaliste devenu consultant et lobbyiste s’en prend au ministre du Pétrole et des énergies Mouhamadou Makhtar CISSE.

En bon citoyen il exerce légitimement son droit de regard sur la gestion des affaires de la cité.
Toute personne investie d'une mission du service public ne peut et ne doit échapper au filtre critique de l'opinion et du contribuable comme le dit si bien un adage wolof,''ku boot bukki, xàj bow la".
 
Cependant, force est de constater qu'après lecture du brûlot, l'auteur loin de s’employer à présenter les fruits d’une analyse critique et objective d'une gestion précise a préféré de manière acerbe clouer au pilori la personne de Mouhamadou Makhtar Cissé qui a eu l'outrecuidance d'être promu à une station où Adama Gaye du fait de son ego surdimensionné, pensait être le Sénégalais le mieux indiqué pour en être l'occupant.
Il lui reproche entre autres d’être un produit du Prytanée Militaire, sa poitrine bombée, son élégance, en un mot sa fière allure.

De son imagination débordante de fertilité, il prédit même une candidature de Cissé à la prochaine élection présidentielle.
 
Il n'est point besoin de s'attarder sur ses propos discourtois, injurieux et haineux tellement c'est dans la continuité de son style, modèle d'école en terme de vulgarité… Il l’accuse également de malversations sans preuve en ne se fondant que sur des jugements de valeur et non des faits clairs et traçables. Dans ce pays, on peut désormais salir qui on veut et bénéficier de relais et de soutiens.

Le projet et la virulence de Gaye doivent interpeler toute personne sensée. En posant cette question :« qui n’a également entendu parler de ses traces visibles d’une escroquerie à vaste échelle à la tête d’une Senelec, la société nationale d’électricité, qu’il a laissée en quasi-faillite tout en faisant passer sa gestion, en son sein, par presse interposée, comme nickel, modèle de management à proposer aux écoles de commerces nationales ?», il nous fournit la preuve de sa mauvaise foi. Un journaliste de métier devant subir la tyrannie de la sacralité des faits ne devrait point se contenter de propos entendus sans faire les investigations et recoupements nécessaires avant de donner un avis aussi catégorique.

Par devoir de vérité et d'honnêteté, en ma qualité d'agent de la Senelec et de Secrétaire Général de syndicat, je ne peux ne pas remettre certaines choses à l'endroit et éclairer la lanterne de l'opinion. Adama Gaye a dit des contrevérités et manqué de respect au personnel de l’entreprise en déclarant qu'elle est en quasi- faillite du fait de Mouhamadou Makhtar Cissé.
 
En effet, le bilan de la gestion de la Senelec est produit par le personnel à tous les niveaux avant d’être certifié par des cabinets habilités et reconnus et conformément aux dispositions des textes et lois en vigueur.
 
Les bilans des exercices sous son magistère révèlent de façon récurrente et irréfutable des résultats positifs malgré la volonté de l'auteur du texte en question de noircir le tableau.
 
C'est insulter d’honnêtes citoyens intègres et compétents que de les associer à une complicité de maquillage de chiffres d'une grande entreprise qui bénéficie de la confiance des marchés financiers et qui se soumet aux règles draconiennes du système de notation international.
 
La Senelec se porte bien et poursuit sa mission de production, de transport et de distribution au Sénégal. Elle paie régulièrement son personnel et respecte ses engagements avec les fournisseurs et son nouveau Directeur Général ne ménage aucun effort pour consolider les acquis en garantissant la satisfaction de sa clientèle.
 
Bien sûr, la Senelec comme tous les établissements publics et parapublics n’est pas à l’abri des difficultés dont nous pouvons chercher les causes non pas dans les costumes de Mouhamadou Makhtar Cissé mais principalement dans l’accroissement de la clientèle, des besoins en investissements nécessaires au maintien et à la mise aux normes de l’outil de travail, l’augmentation de la productivité, le recouvrement des créances institutionnelles, la subvention aux clients par la baisse de tarifs, etc.
 
Au niveau de la gestion des ressources humaines, le magistère de Mouhamadou Makhtar Cissé a été marqué par des actes forts en direction du personnel. Il a constaté la faiblesse du niveau de rémunération et du pouvoir d’achat des employés et a pris des mesures pour y remédier en créant ainsi les conditions de leur motivation assurant ainsi un apaisement du climat social à travers un dialogue permanent, inclusif et fécond.
 
Il a amélioré les conditions de travail, renforcé les moyens et réorganisé les activités en déléguant des pouvoirs et des prérogatives à ses collaborateurs. Il a décliné une vision à travers le Plan d’Action Prioritaire (P.A.P) sur un court- terme et un plan stratégique (2016 - 2020) pour l‘émergence de la SENELEC.

Il a enclenché un processus de Réforme de la Gestion des Ressources Humaines, levier primordial et gage de réussite de tout plan d’actions. Des centaines de Sénégalais diplômés, compétents et expérimentés ont été embauchés lors de son passage à tête de la société.
 
Des réformes du sous-secteur de l’électricité sont en cours et la Senelec sera transformée en holding (Production – Transport –Distribution Commercial). Les travailleurs y trouveront un intérêt certain et une meilleure efficacité opérationnelle.
 
En général, un aigri attribue aux autres ses propres défauts, quand la corneille mange quelque chose d'impur, elle s'empresse d'essuyer son bec à l'endroit où la terre est propre a-t-on coutume de dire.
 
Il y a mille raisons pour détester les gens. La plus importante selon moi c'est leur mauvaise foi car absolument indécrottable. La médisance et la calomnie n'ont d'ailleurs jamais été aussi à l'honneur qu'aujourd'hui.
 
Loin de toute velléité de polémiquer, ces précisions méritaient d'être faites pour que nul n'en ignore car le manager et l'entreprise dépeints par Adama Gaye n'existent que dans son imagination apocalyptique et vile.
 
Matar SARR
SG SYNTES / CNTS
RED



AUTRES INFOS

Lutte contre cancer du col de l'utérus et du sein : Des femmes dépistées gratuitement grâce à l'épouse du maire de Kolda

Tivaouane: Serigne Moustapha Sy craque et fond en larmes

Violence à ascendant : Hamza Ndiaye tabasse sa maman, lui jette des pierres et du

Des cahiers à son effigie: la propagande de Mame Boye DIAO...

Bintou Jawara couronnée Miss Earth Gambie 2021

Photos : la belle robe de Regina Daniels lors de son anniversaire

La charmante Julia alias Kim de la série « Madame Monsieur »

TV& RADIOS

La grosse révélation de Doudou Ka :«Le prénom du candidat de Macky à Ziguinchor commence par D..»

L'activiste Ivoirien, Tingué Foué aux dirigeants Africains : "Il faut revoir vos comportements"

Mame Diarra DIEYE sur les séries d'arrestations : "Les prisons sont pleines à cause l'injustice..." (Vidéo)

Cheikh Ousmane Diallo :"Que Macky Sall sache qu'il a désormais une jeunesse consciente devant lui ..." (Vidéo)

Des jeunes de l'APR Dakar-Plateau vilipendent Yaham et Salihou Keika "Ils passent tout leur temps à piailler dans les médias alors qu'ils ne foutent rien..." (Vidéo)

Pape Abdoulaye Touré : "Au Sénégal quand vous êtes dans le camp de Macky Sall, vous pouvez tuer et voler sans être inquiété"

Enclavement de la commune de Mery: l'association "Fédé sousbé Felitebé" dénonce l'attitude "irresponsable" du maire (Vidéo)




Recherche