Ndioum: Des militants de la première heure de l'APR dénoncent les" agissements" des transhumants

Vendredi 15 Mars 2019

Le collectif des militants de la première heure de l'APR, de la commune Ndioum (Podor), a rencontré hier la presse pour faire le bilan de la présidentielle du 24 février dernier. Ibrahima Legnane et Navel Thiam, coordinateurs dudit collectif ne sont pas contents des comportements des responsables de la 25e heure (Cheikh Oumar Hane, Kane Diallo, Oumou Salima Tall ) qui se réclamaient artisans de la victoire du président Macky Sall dans la commune de Ndioum à travers la presse.

"Cheikh Omar Hann, Maire de Ndioum par ailleurs directeur général du COUD,a préféré nous écarter  nous les membres fondateurs de l'APR du comité électoral. Nous ne sommes pas associés à une quelconque activité politique durant la dernière campagne présidentielle. Cela nous a pas empêché de redoubler d'efforts en mobilisant dans tous les meetings et surtout faire déplacer nos militants à des horizons divers qui avaient des difficultés pour accomplir leur devoir de citoyen", révèle  Ibrahima Legnane.

Son camarade Navel Thiam précisera que l'APR a toujours gagné à Ndioum depuis 2009 et faisait face en ce moment à Cheikh Oumar Hane, Kane Diallo, Oumou Salima qui soutenaient fièrement l'ancien président Me Abdoulaye Wade contre Macky Sall. " Depuis lors pas une élection que nous avons perdu à Ndioum, pourtant nous n'utiliserons que nos maigres moyens financiers et même matériels pour convaincre les électeurs à voter pour Macky Sall. Nous avons gagné en 2012 sans eux avec un score de 74%."

 Pour sa part, brahima Legnane  dénonce le jeu des anciens collaborateurs de Me Wade, devenus aujourd'hui Apéristes. "Ils s'activent jour et nuit..." REGARDEZ 
 


Dans la même rubrique :
< >

ACTUALITÉ | AUTRES INFOS | TV& RADIOS | KHALIL POST | POLITIQUE










Recherche