Menu

Mort de Gora Diop : Un nervi arrêté par la police

Mardi 21 Mars 2023

La police a fait tomber un individu décrit comme un nervi et impliqué dans l'affaire Gora Diop, du nom de ce jeune qui a été heurté mortellement lors des manifestations du 16 mars dernier par un véhicule pick-up rempli de gros bras. 

Suite à des investigations et à l'exploitation des images, les éléments du commissariat des Parcelles-Assainies ont mis la main, selon  les  informations  exclusives de Seneweb, sur Cheikh Ibrahima Diaw. Ce dernier a été accablé par les éléments de l'enquête diligentée par ces limiers rompus à la tâche. 


Les lourdes charges qui pèsent sur le nervi arrêté 

Ainsi l'individu susnommé a été placé en garde à vue dans les locaux de la police des Parcelles-Assainies pour pour homicide involontaire, participation à une manifestation non autorisée et mise en danger de la vie d’autrui, d'après des sources de Seneweb proches du parquet.  Après la clôture du dossier, Cheikh Ibrahima Diaw a été présenté au procureur de la République depuis hier lundi 20 mars 2023.
Lisez encore

Nouveau commentaire :






AUTRES INFOS

France : une grande manifestation pour "dénoncer le putsch constitutionnel" de Macky Sall (images)

La Revue de Presse de Fatou Thiam Ngom du Samedi 24 Février 2024 (wolof)

Meilleurs joueurs : vers la mise en place d'une commission technique

Allemagne: le Parlement légalise le cannabis récréatif...

Djonewar : Formation en Saponification et Javellisation au profit de la fédération FELOGIE

La Revue de Presse de Fatou Thiam Ngom du Vendredi 23 Février 2024 (wolof)

Le Réveil Quotidien du Samedi 24 février 2024

"Je ressens beaucoup de tristesse envers les personnes rancunières" (Halima Gadji)

Le Réveil Quotidien du Jeudi 22 février 2024

La Revue de Presse de Fatou Thiam Ngom du Jeudi 22 Février 2024 (wolof)


Flux RSS

Inscription à la newsletter