Menu





Ministre de la santé : Dr Moussa Seydi a décliné l'offre de Macky Sall pour remplacer Diouf Sarr

Samedi 28 Mai 2022

Marie Khémesse Ngom Ndiaye est la nouvelle ministre de la Santé. Elle remplace Abdoulaye Diouf Sarr, qui a été emporté par l’incendie de l’unité néonatale de l’hôpital Mame Abdoul Aziz Sy de Tivaouane. Mais l’ex-directrice de la Santé publique n’était pas le premier choix du Président Macky Sall.

D’après Enquête, qui donne l’information dans son édition de ce samedi, Pr Moussa Seydi était la première option du chef de l’Etat. Mais le chef du service des maladies infectieuses de l’hôpital de Fann «a décliné poliment» le poste.https.https://www.exclusif.net/Pr-Moussa-Seydi-futur-ministre-de-la-sante_a26783.html

 

«Il a dit sa préférence de poursuivre son aventure d’enseignant chercheur et de formateur des futurs médecins, confie une source anonyme du journal. Il n’a pas voulu couper le cordon ombilical qui le lie à ses apprenants, surtout en ces périodes où la denrée se fait rare, avec le départ à la retraite de plusieurs professeurs et qu’il se pose un problème de relève.»


Relation heurtée avec Diouf Sarr
Exclusif.net a révélé dans son édition du 29 décembre 2020,  que depuis sa sortie au mois d’avril 2020 sur l’absence d’un service de réanimation à Ziguinchor, les relations entre le Pr Moussa Seydi  et  son  ministre Diouf Sarr se sont détériorées.

La preuve lors de la cérémonie d'inauguration du nouveau Service des maladies infectieuses de Fann (Smit) du 29 décembre 2020, présidée par le Président de la République Macky Sall, ​le chef de service des maladies infectieuses et tropicales du Centre hospitalier national universitaire de Fann, le Pr Moussa Seydi a lancé une pique à l'ex ministre de la Santé et de l'action sociale Abdoulaye Diouf Sarr et a jeté des fleurs au Chef de l'Etat Macky Sall qu'il remercie d'avoir accepté sa liberté et sa manière de communiquer.


"Le President la République a toujours été courtois, véridique et honnête. Il a toujours respecté notre liberté de médecin, et notre liberté de communiquer. Il nous a appelés lui-même pour nous octroyer les moyens financiers dont nous avions besoin pour mettre en œuvre ce projet", lance-t-il à l'endroit du Chef de l'Etat, devant Abdoulaye Diouf Sarr qui était, lui aussi, présent à la cérémonie.

Prenant la parole, le Président de la République est revenu sur les propos du Pr Seydi.  « Il faut accepter la liberté des scientifiques et la liberté des universitaires. Moi ça ne me gène nullement d’avoir des échanges même contradictoires avec les professeurs, avec les médecins, avec les journalistes. C’est vrai qu’il peut déranger si on n’est pas prêt à accepter la liberté du scientifique, de l’infectiologue. C’est pourquoi j’ai tenu à vous accompagner de la manière la plus forte qui soit », déclare Macky Sall à Seydi, devant son ministre de la Santé royalement ignoré par les deux intervenants. 
 
R

Nouveau commentaire :




AUTRES INFOS

Tabaski : Le supermarché Low Price Almadies prêt à accueillir ses clients

Migrants tués au Maroc : Francis Ngannou, Champion du monde de MMA dénonce

Ziguinchor : La Cité "Abdoulaye BALDÉ" voit le jour

Marlène Kouassi, élue Miss Côte d’Ivoire 2022

"Sadio Mané a investi 7milliards de FCFA au Sénégal"

KOLDA : Seynabou Baldé portée disparue...

Fama Thioune de plus en plus mimi, ravissante... en mode training

Distribution des cartes d'électeurs dans la diaspora : Les dates à retenir...

Cameroun: La célèbre influenceuse, Aline Zogo est morte

Goudomp : Décès de Amadou Tidiane Diallo, responsable du PDS


Flux RSS

Inscription à la newsletter