Exclusif.net, la vérité
Accueil
Envoyer à un ami
Partager

Me Pape Mamaille Diockou sur la défaite de l’Ucs à Ziguinchor: « Baldé était seul contre tous sans compter les défaillances dans l'organisation des élections »

Vendredi 11 Août 2017

L’Union Centriste du Sénégal (Ucs) d’Abdoulaye Baldé a du mal à digérer la défaite des dernières législatives à Ziguinchor. Dans cet entretien, le Responsable national des jeunesses centristes du Sénégal a manifesté toute sa déception avant de dénoncer des failles dans l’organisation des dernières législatives du 30 juillet. Me Pape Mamaille Diockou qui s’est tout de même réjoui de leur classement national en 5ème position, a précisé que son mentor Abdoulaye Baldé ne manquera pas au rendez-vous de 2019.


Me Pape Mamaille Diockou  sur la défaite de l’Ucs à Ziguinchor: « Baldé était seul contre tous sans compter les défaillances dans l'organisation des élections »
Déception et Honte ! 
On ne peut pas dire que de manière péremptoire que ces élections ne sont pas totalement fameuses. Il va falloir creuser en profondeur et les analyser sans complaisance. Si nous partons de ses résultats obtenus dans le département de Ziguinchor. Nous avons eu une grosse déception et aujourd'hui je suis envahi par un sentiment de honte si on sait que Baldé a fini de transformer Ziguinchor et ses villes environnantes. Cette défaite est un véritable choc mais si nous analysons de manière globale, nous sommes assez bien sortis même si nous sommes en deçà de nos attentes. Nous avons fait une participation honorable car étant sorti 5ème sur le plan national sur les 47 listes qui étaient en lice. Mais il faut rappeler que le président Baldé était seul contre tous, mais il reste le seul leader qu'il faut pour Ziguinchor voire même la Casamance naturelle. Ces élections ne sont qu'une étape nous les avons franchi mais noter que les ambitions de Baldé c'est les présidentielles de 2019. L'élection législative a une particularité alors que les présidentielles comme le disait Général De Gaulle est un rendez-vous entre un homme et son peuple et ce rendez-vous Baldé ne le manquera pas. En tout cas, nous allons changer car il y a eu des manquements sur l’organisation, le fonctionnement du parti même sur les investitures. 
  
                                 « Des élections mal organisées… » 
  
Non non, moi je ne dirai pas une dégringolade d'ailleurs vous avez tous constaté il y a beaucoup de manquements dans la phase d'organisation des élections, il faut être de mauvaise foi pour ne pas constater qu'il y a une défaillance dans l'organisation des élections avec cette rupture d'égalité des citoyens surtout que certains n'ont pu retirer leurs cartes au moment où l'état avait tous les moyens à sa disposition pour permettre aux sénégalais d'entrer en possession de leurs Carte d’identité biométrique. Vous savez que le président a ordonné tous ses ministres et ses DG de faire le terrain et battre campagne sinon quiconque perdra ses échéances sera renvoyé, cela traduit quelque part qu'il avait une envie féroce de vouloir gagner ces élections et on l'a constaté dans le monde rural cela veut dire il y a des questions à se poser sur la sincérité de ses joutes électorales et des achats de consciences. 
  
      « Nous risquons d'avoir une 13ème législature de Yoyo… » 
  
Tous chantent que notre démocratie est avancée, nous sommes l'état avant gardiste de la démocratie en Afrique avec des hommes politiques de la dimension de Blaise Diagne, Lamine Gueye Senghor. Mais le laboratoire qu'on a été avec ces hommes de vertu. Aujourd’hui, on a perdu sa scientificité par rapport avec ces élections. Donc quand on va à des élections, on doit partir à égalité d'armes, mais on a vu que certains sont surarmés alors que autres ne le sont pas cela veut dire que même la Russie qui n'est pas un modèle de démocratie nous dépasse largement. Donc nous risquons d'avoir une 13ème législature à l'image de celle qui vient de sortir qui était une assemblée de yoyo, une assemblée du président de la république du gouvernement. 
  
                « Baldé ne manquera pas le rendez-vous de 2019… » 
  
Si on confond l'exécutif et le législatif on aura beau dire ou parler, on aura tous perdu notre démocratie et aucun ne sera gagnant et c'est de là qu’on doit tirer les bonnes leçons de cette campagne et vous voyez un sentiment lourd durant ses élections et que la démocratie est en panne au Sénégal elle est grippée. Il faut donc la soigner et la rehausser à un lustre d'antan. Maintenant, il faut rappeler que l’Ucs est un jeune parti et Abdoulaye Baldé est entré en politique en 2005 et il n'a pas une longue carrière dans cette matière. Il aurait pu choisir une autre voix mais l'amour qu'il a pour son pays a fait qu'il a choisi de travailler pour les populations du Sénégal en général et celle de Ziguinchor en particulier qui ont vraiment connu la valeur d'un maire sous son magistère. 


  
Flashinfos.net 
.