Menu



Exclusif.net



Me Malick SALL : «Quand Macky SALL a eu vent de l’affaire SONKO, il a été peiné et très désolé »

Vendredi 26 Février 2021

La plénière pour la levée de l’immunité parlementaire du député Ousmane SONKO a été très mouvementée ce vendredi 26 février 2021.

 

Le ministre de la Justice qui a pris la parole pour expliquer le sens de sa demande de lever de l’immunité parlementaire du leader de PASTEF, a fait des révélations dignes de son rang.

 

En effet, selon Me Malick SALL,  le président de la République a été très surpris quand le dossier lui a été transmis. A l’en croire, il n’a pas été au courant et c’est lui-même en personne après concertation avec le procureur de la République qui lui a expliqué les contours de l’affaire. Et pour le garde des Sceaux, sa réaction a été celle d’une personne compatissante à l’égard de son prochain.

 

« Sa réaction était de désolation et de consternation. Parce qu’il ne saurait souhaité cela à son pire ennemi. Cependant, une procédure obéit à des règles. La plainte a été déposée à la gendarmerie qui a fait son travail. Toute personne poursuivie est présumée innocente », a déclaré Me Malick SALL.

 

 

 

 

 

 

 

 

WALFNet
La Redaction



AUTRES INFOS

Apres décès Thione Seck : Les révélations de Ahmed Aidara (Audio)

Saccage des chaises de l'arène nationale : Le CNG annonce des sanctions

USA: Léon Bassène lance son single "Scared to Love"

Nécrologie : Le Père d'Aida Samb est décédé

Adji Sarr dépose une nouvelle plainte devant le Procureur contre...

Yeumbeul: après avoir reçu sa dose d’Astrazeneca, une dame dans un état critique

"L’hôpital régional de Ziguinchor un mouroir" en activité

TV& RADIOS

Affrontements à l'UCAD: Un étudiant de Kékendo succombe à ses blessures

Birame Souleye Diop précise: «Sonko n'ose pas dire qu'il va encore briguer un mandat à la tête de PASTEF parce que... »

Quand Sidiki Kaba s’engageait à défendre "les homosexuels et les Lesbiennes" (video)

Gaston Mbengue tacle les Apéristes: "Ils organisent des meetings pour tromper Macky alors que Sonko a réussi..."

Vol d'armes à l'intérieur de la caserne de Diaobé: Un capitaine de la gendarmerie dément

Supposée Présence de "forces occultes" : Le colonel Diouma Sow dément et précise

Côte d’Ivoire : Un nouveau gouvernement de 37 ministres et 4 secrétaires d’État



Inscription à la newsletter

Recherche