Me El Hadj Diouf : « il y'a plus de démocratie et de justice avec Macky Sall »

Mercredi 30 Août 2017

Pour Me Elhadji Diouf, Macky Sall se prend comme un roi ou encore un dieu en brisant ses citoyens qui dénoncent sa gouvernance: "C'est une arrestation arbitraire. Déjà l'audition a commencé sans moi son avocat alors qu'il leur a signifié qu'il voulait attendre que son avocat Me El hadji Diouf arrive. Mais on lui a dit que non, ils ont commencé sans moi et ils ont refusé de me transmettre les procès verbaux. Ils ne respectent pas ses droits humains et ils n'ont pas respecté la procédure des auditions qu'ils ont faite sans la présence de son avocat. On lui a posé des questions sur le terrorisme et sur les injures. Il leur a répondu qu'aux USA, insulter un Président n'est pas un délit, sinon il serait justiciable devant les tribunaux américains. Il a un moral d'un homme fort. Il est jovial et il rigole avec les enquêteurs. Il a la conscience tranquille et il n'a rien à se reprocher. Il est juste séquestré, enlevé et kidnappé, mais je lui ai dit de ne plus répondre et il ne répondra plus sans ma présence. " 

Dans la même rubrique :
< >



AUTRES INFOS

Une grosse révélation sur Marième Faye Sall qui va beaucoup vous surprendre

Dakar: une prostituée activement recherchée pour avoir soutiré 2 millions à un Burkinabé

L’artiste ivoirien Dj Arafat, étale ses caprices à Dakar

Anniversaire: le président Macky Sall fête ses 55 ans aujourd’hui !

Voici l’imam qui a été égorgé par son fils

Woré Sarr recadre Abou Lahad Sadaga : « Vous êtes impoli, mal élévé et discourtois»



Me Abdoulaye Wade : « Pourquoi j’ai donné au plus grand Aéroport moderne du Sénégal le nom de Blaise Diagne.»

Blague de Macron et départ du président burkinabè: «pause technique» ou «incident diplomatique» ?

Macron aux africains: «Vous ne devez qu'une chose pour les soldats français : les applaudir»

Réactions en Afrique sur les réseaux sociaux après le discours d'Emmanuel Macron

Vidéo: Macron humilie le président Burkinabé et ses étudiants "Vous m'avez parlé comme si j'étais le Président du Faso"

Vidéo: Touba met en garde les polémistes, insulteurs et activistes

SAMEDI: Khalifa Ababacar Sall le jour de son jour